International
URL courte
6141
S'abonner

La Russie appuie la nécessité de réformer l’Onu, à condition que tout changement prenne en compte les positions de toutes les parties concernées, a déclaré mardi Vladimir Poutine.

Le Président russe s'est prononcé sur la nécessité de réformer l'Organisation des Nations unies à l'occasion d'une cérémonie d'accueil des ambassadeurs étrangers.

«La Russie est attachée à l'idée de renforcer l'efficacité de l'Onu. Nous appuyons la nécessité de la réformer et de l'adapter aux défis d'aujourd'hui», a souligné Poutine.

Toujours est-il que le Président russe juge nécessaire que toutes les réformes soient mûrement réfléchies et prennent en compte les opinions de tous les participants de l'organisation internationale ou, le cas échéant, qu'elles soient fondées sur un grand consensus de la communauté internationale.

Pour rappel, Donald Trump a critiqué l'Organisation des Nations unies, la jugeant handicapée par la bureaucratie et sa mauvaise gestion, ce qui l'empêchait de mener à bien sa mission.

Une amélioration du fonctionnement de l'Onu se traduirait par exemple par une définition claire des objectifs de toute opération de maintien de la paix engagée dans le monde, a-t-il ajouté dans un bref discours prononcé dans le cadre d'une réunion consacrée à la réforme de l'Onu.

«Les Nations unies ces dernières années n'ont pas développé tout leur potentiel à cause de la bureaucratie et de la mauvaise gestion», a-t-il déclaré, cité par Reuters, faisant remarquer que dans le même temps, le budget de l'organisation avait augmenté de 140% et que son personnel avait plus que doublé depuis l'an 2000.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Covid-19: bientôt la fin des aides? «Une pulvérisation de l’économie française»
La Commission européenne réagit à l’achat du Spoutnik V par la Hongrie
Michel Onfray attaque Macron: «On ne peut pas gouverner la France quand on méprise les Français» - vidéo
Tags:
réformes, ONU, Donald Trump, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook