International
URL courte
8341
S'abonner

«On lui dit Simón Bolívar, et il pense que c’est un chanteur rock!» Suite au nouveau train de sanctions américaines à l’encontre du Venezuela, Nicolas Maduro s’en est pris au chef de la Maison-Blanche, l’accusant d’ignorance.

L'échange de piques se poursuit entre le Président vénézuélien et son homologue américain. Après les nouvelles sanctions imposées par les États-Unis, qui ont interdit l'entrée sur le territoire américain à certains ressortissants du Venezuela, Nicolas Maduro a accusé Donald Trump d'ignorance.

Рабочий визит президента РФ В.Путина в Иран
© Sputnik . Sergueï Gouneev
«Trump lit sur une feuille de papier. Trump ne sait même pas où se trouve le Venezuela», a-t-il lancé s'exprimant lors de la Semaine russe de l'énergie, qui se déroule actuellement à Moscou.

«Il ignore où se trouve Porto Rico. Il ne le savait pas. Il s'est rendu à Porto Rico pour offenser le peuple de Porto Rico en pleine tragédie», a poursuivi M. Maduro en référence à la récente visite du chef de la Maison-Blanche sur l'île dévastée par le violent ouragan Maria.

«On lui dit Simón Bolívar, et il pense que c'est un chanteur rock. Il ignore qui c'est. Il ne fait que répéter ce que le Pentagone écrit pour lui», a-t-il martelé.

Suite à la décision du Président américain d'inclure le Venezuela à la liste des pays avec des restrictions d'entrée aux États-Unis, M. Maduro a affirmé que, pour atteindre la «prospérité», il était nécessaire d'«avoir des fusils, des missiles et des tanks bien huilés, préparés […] pour défendre chaque mètre du territoire en cas de besoin».

Washington a déjà imposé des sanctions financières contre le Venezuela, et le Président américain a prévenu début août que les États-Unis étudiaient plusieurs options, y compris militaires, pour mettre fin à la crise.

Lire aussi:

Des chercheurs alertent sur les «conditions épidémiques parfaites» créées par l’Homme
Et si les formes sévères du Covid-19 étaient liées à une carence en cette vitamine?
Macron «ne souhaite pas réagir publiquement» aux manifestations contre les violences policières en France
Tags:
sanctions, Nicolas Maduro, Donald Trump, Porto-Rico, États-Unis, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook