International
URL courte
Crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en Ukraine (331)
38685
S'abonner

Le parquet général de la République populaire autoproclamée de Donetsk a déclaré disposer de nouvelles preuves témoignant que le Boeing 777 de la Malaysia Airlines a été abattu par un missile Bouk lancé depuis le territoire se trouvant à l’époque sous contrôle de Kiev.

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines, qui s'est écrasé dans le Donbass en 2014, a été détruit par un missile Bouk lancé depuis le territoire contrôlé à l'époque par les autorités ukrainiennes, a annoncé le parquet général de la République populaire autoproclamée de Donetsk qui a pris connaissance de nouvelles données.

«L'enquête dispose de nouvelles preuves qui confirment la lancée du missile Buk depuis les alentours de la localité de Zarochinskoye, dans la région de Shakhtersk, qui se trouvait sous contrôle de l'armée ukrainienne au moment du crash.»

Selon le chef du Département des enquêtes, Roman Beloous, les militaires du régiment ukrainien d'engins sol-air 156 pourraient être impliqués dans cette affaire.

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'était écrasé dans le Donbass (est de l'Ukraine) le 17 juillet 2014, faisant 298 morts, en majorité des Néerlandais.

Dossier:
Crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en Ukraine (331)

Lire aussi:

Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Un incendie «d'une rare intensité» dans un immeuble de Vincennes, deux morts – images
Le Secret Service en dit plus sur le tireur qui a provoqué l’évacuation de Donald Trump
Tags:
missiles, crash d'avion, Bouk, Donbass, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook