Ecoutez Radio Sputnik
    Systèmes de missiles sol-air S-400 Triumph

    Moscou répond aux préoccupations US sur l’intention de Riyad d’acheter des S-400

    © Sputnik . Sergey Pivovarov
    International
    URL courte
    28841

    Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a qualifié de «sans fondement» la préoccupation du département de la Défense des États-Unis suite à l’intérêt de l’Arabie saoudite d’acquérir des systèmes de missiles russes S-400.

    Moscou a réagi aux préoccupations exprimées plus tôt par le département de la Défense des États-Unis suite à l'intention de l'Arabie saoudite d'acquérir des systèmes de missiles russes S-400.

    «Le sujet de la collaboration militaire et technique a été abordé lors des négociations au sommet russo-saoudiennes. Je ne suis pas en mesure de présenter plus de détails que ceux qui ont déjà été fournis. Ce sujet fait certainement partie des plus sensibles», a-t-il déclaré.

    Selon M.Peskov, le travail concernant ces questions se poursuivra.

    «Le développement de la collaboration russo-saoudienne est, avant tout, dans l'intérêt de nos deux pays, dans l'intérêt de la stabilité dans le monde arabe, dans la région [du Proche-Orient, ndlr]. Elle n'est pas dirigée contre un quelconque troisième pays», a rajouté le porte-parole du Président russe.

    M. Peskov a également rajouté que «toute remarque ou préoccupation à cet égard» est considérée par Kremlin comme «sans fondement».

    Auparavant, le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine avait déclaré que le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud d'Arabie saoudite, actuellement en visite à Moscou, était intéressé par les systèmes de missiles russes S-400.

    Selon le media Al Arabiya, l'Arabie saoudite a finalement annoncé vouloir acheter des S-400.

    Auparavant, un représentant du Pentagone avait déclaré que les États-Unis s'inquiétaient de l'intérêt de leur allié saoudien pour l'acquisition de systèmes de missiles S-400 russes. Et d'expliquer qu'il importait de maintenir la compatibilité opérationnelle entre les systèmes de défense américains et régionaux dans l'achat de grands systèmes de défense.

    Lire aussi:

    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    L'Iran affirme avoir arraisoné un pétrolier étranger dans le golfe Persique
    Castaner décore des policiers impliqués dans les plus gros scandales de ces derniers mois
    Tags:
    S-400, Dmitri Peskov, Riyad, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik