Ecoutez Radio Sputnik
    Al-Tanf

    Les USA appellent la Russie à prévenir un «conflit inutile» en Syrie

    © AP Photo/ Hammurabi's Justice News
    International
    URL courte
    75106274115

    En réponse à la demande de Moscou de commenter le fait que Daech mène ses attaques contre les troupes syriennes depuis la zone de la frontière jordano-syrienne où se trouve une base US, le Pentagone a appelé la Russie à prévenir un «confit inutile» qui pourrait empêche la lutte effective contre les djihadistes.

    Au lieu d'expliquer comment il est possible que la base US située près de la localité de al-Tanf se soit transformée en «trou noir» d'où les terroristes attaquent les troupes syriennes et les civils, les États-Unis ont exhorté la Russie à prévenir un «conflit inutile» en Syrie.

    «Nous exhortons le régime [les autorités de Syrie, ndlr] et la Russie à concentrer leurs efforts sur Daech et à empêcher un conflit inutile qui les détournera de cette mission et provoquera une nouvelle instabilité en Syrie», a déclaré un représentant du Pentagone à RIA Novosti.

    Auparavant, le porte-parole du ministère russe de la Défense avait indiqué que le déploiement illégal en avril 2017 d'une base militaire américaine sur la frontière jordano-syrienne avait été justifié publiquement «par la nécessité de mener des opérations contre Daech». Cependant, au cours des six mois d'existence de cette base, aucune opération américaine contre Daech n'a été effectuée.

    «Les représentants du Pentagone ont affirmé à plusieurs reprises que les instructeurs américains, britanniques et norvégiens, qui sont couverts par l'aviation tactique et un système de lance-roquette multiple, formaient les combattants de l'Armée syrienne libre (ASL). En fait, la localité de al-Tanf s'est transformée en "trou noir" d'un rayon de 100 kilomètres sur la frontière jordano-syrienne. Au lieu de l'ASL, ce sont des groupes mobiles de Daech qui, jaillissant comme des diables en boite, réalisent des attaques terroristes et subversives contre les troupes syriennes et les civils», a déclaré Igor Konachenkov.

    Lire aussi:

    Moscou: la zone près d’une base US en Syrie est un «trou noir» d’où Daech attaque
    300 djihadistes traversent une zone US en Syrie: Moscou dénonce une «cécité sélective»
    Les actions des USA en Syrie font penser à «une tentative pour diviser le pays»
    Tags:
    Pentagone, Igor Konachenkov, Al-Tanf, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik