International
URL courte
241053
S'abonner

Les États-Unis portent un intérêt particulier au Venezuela car ce pays possède l’une de plus importantes réserves de pétrole du monde, a expliqué dans une interview à Sputnik l’ex-Présidente brésilienne Dilma Rousseff.

Sur fond de tensions accrues entre les États-Unis et le Venezuela, l'ex-Présidente brésilienne, Dilma Rousseff, dévoile dans une interview, accordée à Sputnik la cause de cet intérêt de Washington envers Caracas.

«Cela fait déjà longtemps que Washington porte cet intérêt particulier puisqu'en Amérique latine, et dans un contexte de production mondialisée du pétrole, le Venezuela possède l'une de plus importantes réserves de pétrole au monde. Le Venezuela est un pays assez riche, il a des terres fertiles», a-t-elle expliqué.

Par ailleurs, Mme.Rousseff a souligné que le Venezuela est un pays très important pour l'ordre géopolitique international. Elle a rappelé que le Brésil a toujours assigné une signification particulière aux «voisins latino-américains» afin de contribuer au dialogue multilatéral.

Suite à la décision du Président américain d'inclure le Venezuela à la liste des pays avec des restrictions d'entrée aux États-Unis, M. Maduro a affirmé que, pour atteindre la «prospérité», il était nécessaire d'«avoir des fusils, des missiles et des tanks bien huilés, préparés […] pour défendre chaque mètre du territoire en cas de besoin».

Washington a déjà imposé des sanctions financières contre le Venezuela, et le Président américain a prévenu début août que les États-Unis étudiaient plusieurs options, y compris militaires, pour mettre fin à la crise.

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
tensions, crise, production, pétrole, Donald Trump, Nicolas Maduro, Dilma Rousseff, États-Unis, Venezuela, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook