Ecoutez Radio Sputnik
    Base de l’Onu attaquée au Congo: un Casque bleu tué, 12 blessés

    Base de l’Onu attaquée au Congo: un Casque bleu tué, 12 blessés

    © REUTERS / Mike Segar
    International
    URL courte
    164
    S'abonner

    Un Casque bleu a été tué et douze autres blessés dans l’attaque, lundi 9 octobre, d’une base de l’Onu, dans l’Est du Congo. Elle a été perpétrée par le groupe armé d’origine ougandaise des Forces démocratiques alliées.

    Une attaque de la base militaire de l'Onu, survenue dans le territoire de Beni, au Congo, a fait un mort parmi les Casques blues et douze blessés, a communiqué ce lundi la porte-parole de la Monusco.

    «La base de Mamundioma a été attaquée à 05 h 30 (03 h 30 GMT) entre Kamango et Mbau, une réunion de crise doit se tenir au siège de la Monuco dans la capitale congolaise, Kinshasa», a précisé l'AFP se référant à la porte-parole de la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo, soulignant que la force onusienne s'est déployée sur zone, au sol et dans les airs.

    Comme l'indique la même source, les Casques bleus blessés ont été évacués vers l'hôpital de la Monusco à Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu.

    Cette attaque est survenue sur fond de «combats intenses» à l'arme lourde et légère, qui ont opposé dimanche l'armée de la République démocratique du Congo à des membres des Forces démocratiques alliées (ADF).

    Les ADF, comme le souligne l'AFP, sont repartis à l'offensive depuis quelques jours dans le territoire de Beni, dans cette région de l'est du Congo où les groupes armés sont actifs depuis plus de 20 ans.

    Tags:
    morts, blessés, attaque, casques bleus, ONU, République démocratique du Congo (RDC)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik