Ecoutez Radio Sputnik
    Le corps des Gardiens de la révolution islamique lors d'un défilé

    Iran: Washington risque de rejoindre «le camp des terroristes»

    © AFP 2019 Atta Kenare
    International
    URL courte
    7270

    Washington peut inscrire l’armée d’élite iranienne sur sa liste de groupes terroristes, mais cela signifiera qu’il soutient Daech, d’après Téhéran qui menace de traiter en retour les militaires US au Proche-Orient comme des terroristes.

    Les États-Unis se rangeront du côté des terroristes de Daech, s’ils considèrent le corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI), l’armée d’élite iranienne, comme une «organisation terroriste», a prévenu mardi le porte-parole du gouvernement iranien Mohammad Bagher Nobakht cité par les médias.

    «S’ils souhaitent mettre les Gardiens de la Révolution sur la liste des organisations terroristes, les États-Unis  rejoindront le camp des terroristes. N’importe quel pays qui adopte cette position épousera celle des terroristes de Daech», a indiqué le porte-parole avant d’ajouter: «Le monde doit être reconnaissant aux GRI de lutter contre les terroristes, surtout contre Daech».

    Les médias ont précédemment annoncé que le Président américain Donald Trump pourrait proposer d’inscrire les Gardiens de la Révolution islamique sur la liste des organisations terroristes dans le cadre d’une politique plus dure à l’égard de l’Iran qui devrait être annoncée ces prochains jours.

    Le commandant du corps des Gardiens de la Révolution, Mohammad Ali Jafari, a déjà promis de donner une réponse symétrique aux éventuelles actions hostiles des États-Unis et de considérer les militaires américains, surtout ceux déployés au Proche-Orient, comme des terroristes.

    «Les États-Unis soutiennent Daech. Voilà pourquoi ils sont mécontents du corps des Gardiens de la Révolution. Mais ils sont trop petits pour nuire au corps», a pour sa part affirmé Ali Akbar Velayati, conseiller diplomatique de l'ayatollah Ali Khamenei.

    Lire aussi:

    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), liste des organisations terroristes, Ali Akbar Velayati, Mohammad Ali Jafari, Mohammad Bagher Nobakht, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik