International
URL courte
La Catalogne après le référendum d’autodétermination (62)
757
S'abonner

En attendant le discours du Président de Catalogne Carles Puigdemont devant le Parlement catalan à propos des résultats de la consultation populaire sur l’indépendance, le gouvernement espagnol l’appelle à la prudence et à la retenue.

Le porte-parole du gouvernement espagnol Inigo Mendez de Vigo a appelé mardi le Président de Catalogne Carles Puigdemont à «ne rien entreprendre d'irréversible», lors d'une conférence de presse transmise par la chaîne 24 Horas.

Ces propos ont précédé le discours que M. Puigdemont doit prononcer au Parlement catalan mardi soir et dans lequel il pourrait déclarer unilatéralement l'indépendance de la Catalogne.

«L'Europe a clairement dit qu'elle n'accepterait aucune déclaration d'indépendance de la Catalogne», a indiqué Inigo Mendez de Vigo.

Le porte-parole du gouvernement catalan Jordi Turull a refusé de communiquer à la presse si Carles Puigdemont allait ou non proclamer unilatéralement l'indépendance mardi soir.

Lors de la consultation populaire du 1er octobre, qui a été émaillée de violents heurts avec les forces de l'ordre, le «oui» l'a emporté avec plus de 90% des voix et un taux de participation de 43%, affirme le gouvernement régional.

Le gouvernement espagnol, conduit par le conservateur Mariano Rajoy, affirme que le référendum tenu en Catalogne le 1er octobre est nul et non avenu et que la déclaration d'indépendance unilatérale qui en découlerait n'aurait aucune valeur.

Les responsables européens ont averti les dirigeants catalans qu'en cas d'indépendance la Catalogne serait automatiquement exclue de l'Union européenne.

Dossier:
La Catalogne après le référendum d’autodétermination (62)

Lire aussi:

Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Vladimir Poutine «a un vrai problème»? Le Kremlin répond à Joe Biden
Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Tags:
indépendance, référendum, Carles Puigdemont, Inigo Mendez de Vigo, Espagne, Catalogne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook