International
URL courte
12145
S'abonner

Les lancements de missiles nord-coréens créent une menace pour les avions de ligne survolant la région de la péninsule coréenne, constate l'Organisation de l'aviation civile internationale.

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a exprimé ses préoccupations en raison des tirs de missiles nord-coréens qui menacent la sécurité des avions de ligne, a annoncé l'Agence fédérale russe du transport aérien (Rosaviatsia).

«Les lancements de missiles balistiques ont été réalisés sans préavis au-dessus des routes aériennes internationales ou à leur proximité, ce qui suscite de sérieuses préoccupations quant à la sécurité de l'aviation civile internationale dans la région concernée», a indiqué l'OACI dans son bulletin repris par l'Agence fédérale russe.

Le président du Conseil de l'OACI a envoyé plusieurs lettres aux dirigeants nord-coréens les appelant à «respecter les dispositions de la Convention relative à l'aviation civile internationale», indique le document.

Depuis le début de l'année, la Corée du Nord a réalisé une série inédite de tests de missiles. Le 15 septembre dernier, Pyongyang a lancé un missile qui a survolé le Japon avant de s'abîmer dans le Pacifique à environ 2.000 kilomètres à l'est des côtes de l'île de Hokkaido.

Mardi 10 octobre, les dirigeants nord-coréens ont affirmé que Pyongyang disposait d'un missile d'une portée de 3.000 km qui, une fois modernisé, pourrait atteindre le territoire des États-Unis.

Lire aussi:

La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Cybersécurité: les données de chômeurs volées, enquête en cours à Pôle Emploi
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Tags:
Convention relative à l'aviation civile internationale, missiles balistiques, avions de ligne, sécurité, Rosaviatsia, Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook