International
URL courte
0 24
S'abonner

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a élu sa nouvelle Présidente, la parlementaire chypriote Stella Kyriakides, pour remplacer Pedro Agramunt qui avait été contraint de démissionner.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a élu sa nouvelle Présidente. Stella Kyriakides (Chypre) a remporté l'élection avec une large majorité au troisième tour du scrutin qui l'opposait à Emanuelis Zingeris (Lituanie).

La députée chypriote a été soutenue par 132 de ses collègues. Elle restera en fonction jusqu'à l'ouverture de la prochaine session ordinaire (janvier 2018) quand l'APCE élira un autre président.

Stella Kyriakides représente la délégation de Chypre à l'Assemblée depuis le 20 juin 2016. Elle est à la tête de la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable. Elle a rédigé plusieurs rapports sur l'admission des enfants européens à l'aide sociale et sur le cancer du sein.

Elle était parmi ceux qui avaient signé un texte ouvrant la voie à la destitution de l'Espagnol Pedro Agramunt qui s'était retrouvé au cœur d'une polémique après avoir rencontré Bachar al-Assad en Syrie.

En mars dernier, une délégation de parlementaires russes conduite par le vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe), Vladimir Vassiliev, avait accompagné le président de l'APCE Pedro Agramunt en Syrie. Elle avait également eu des entretiens avec le Président syrien Bachar al-Assad et rencontré des habitants du pays.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Tags:
élections, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Douma d'État, Stella Kyriakides, Pedro Agramunt, Bachar el-Assad, Russie, Syrie, Espagne, Lituanie, Chypre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook