International
URL courte
39475
S'abonner

Environ 300 combattants de Daech ont traversé la zone contrôlée par les États-Unis à al-Tanf afin de barrer la route stratégique Damas–Deir ez-Zor, destinée aux convois humanitaires, selon le ministère russe de la Défense. Moscou attend des explications de Washington concernant cette «cécité sélective».

Le ministère russe de la Défense a proposé ce mercredi à Washington d'expliquer la «cécité sélective» dont il a fait preuve à l'égard des combattants opérant en Syrie.

«Nous proposons à la partie américaine de clarifier sa "cécité sélective" concernant les combattants opérant sous son nez», a déclaré le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

Selon M. Konachenkov, environ 300 combattants de Daech ont traversé la zone contrôlée par les États-Unis à al-Tanf afin de bloquer la route stratégique Damas-Deir ez-Zor, destinée à acheminer de l'aide humanitaire.

Le ministère russe de la Défense a également averti que toute la responsabilité pour le sabotage du processus de paix en Syrie serait exclusivement assumée par la partie américaine.

Auparavant, le ministère russe de la Défense avait rapporté que Daech avait attaqué à plusieurs reprises les troupes syriennes depuis une zone située dans un rayon de 50 kilomètres autour de la localité de al-Tanf, à la frontière jordano-syrienne, où se trouve la «mission militaire américaine».

Selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, le déploiement illégal, en avril 2017, d'une base militaire américaine sur la frontière jordano-syrienne avait été justifié publiquement «par la nécessité de mener des opérations contre Daech». Cependant, au cours des six mois d'existence de cette base, aucune opération américaine contre Daech n'a été effectuée.

En outre, dans la nuit du 27 au 28 septembre, environ 300 combattants de Daech, partis de la localité de Rukban, ont rejoint à bord de nombreux 4x4 la ville d'Al-Qaryatayn dans la province de Homs, selon le message officiel du ministère russe de la Défense.

Et de souligner qu'un groupe de terroristes «a pu contourner tous les postes des troupes syriennes dissimulés aux alentours de la localité d'al-Busairi et que la chance n'y était pour rien». Selon le ministère russe, les terroristes disposaient de leurs coordonnées précises «qu'on ne pouvait obtenir que grâce au renseignement aérien après traitement par des spécialistes».

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
Daech, ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, Deir ez-Zor, Damas, Al-Tanf, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook