Ecoutez Radio Sputnik
    Frappes de la coalition dirigée par les États-Unis sur la ville de Kobané. Archives

    La coalition américaine en Syrie, qui et que détruit-elle?

    © AP Photo/ Vadim Ghirda
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2017) (110)
    211067

    Sous couvert de la coalition internationale qu'ils dirigent, les États-Unis cherchent à anéantir la Syrie. Son aviation détruit tout en Syrie sauf l'organisation terroriste Daech qu'elle est censée combattre, estime le chef de la diplomatie de ce pays proche-oriental. La Syrie exigera donc la dissolution de cette coalition.

    La coalition internationale dirigée par les États-Unis éradique en Syrie tout sauf l'organisation terroriste Daech, a constaté le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem, reçu ce mercredi par son homologue russe Sergueï Lavrov dans la ville de Sotchi.

    «À titre d'exemple je tiens à citer la coalition antiterroriste dirigée par les États-Unis. En effet, elle anéantit méthodiquement tout sauf Daech. Des milliers de citoyens syriens — pas seulement des hommes, mais aussi des femmes et des enfants — sont victimes des frappes aériennes américaines dans les gouvernorats de Raqqa et de Deir ez-Zor. La coalition américaine détruit [en outre, ndlr] méthodiquement l'infrastructure économique», a déclaré le chef de la diplomatie syrienne.

    Et d'ajouter que les autorités de son pays réclameraient avec la plus grande résolution qui soit la dissolution de cette coalition.

    Selon le ministre, il est évident que les USA se servent des actions de cette coalition pour détruire sans l'avouer la Syrie et faire perdurer la guerre dans ce pays.

    Les Kurdes ne doivent pas trop miser sur l'aide américaine

    Le ministre a en outre évoqué la question kurde, rappelant qu'actuellement les Kurdes rivalisaient avec l'armée syrienne pour contrôler les régions pétrolières du pays.

    «Ils savent parfaitement que la Syrie ne permettra en aucun cas que sa souveraineté soit violée. Ils sont, sans doute, saoulés par l'aide et le soutien américain. Or, il est nécessaire de se rappeler que cette aide ne sera pas éternelle», a expliqué Walid Mouallem.

    Et de rappeler que tout au long de leur lutte pour un État indépendant, lutte qui dure depuis plus d'un siècle, les Kurdes n'ont jamais réussi à trouver un allié fidèle en la personne d'une puissance quelconque.

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2017) (110)

    Lire aussi:

    Les ententes Russie-USA ont «aidé à augmenter la pression sur Daech à Raqqa»
    Une frappe de la coalition US sur un village syrien aurait fait des victimes
    Su-22 syrien abattu: agression et aide aux terroristes, selon Moscou
    Tags:
    dissolution, destruction, économie, pétrole, Kurdes, Daech, coalition anti-Daech, Walid al-Mouallem, Sergueï Lavrov, Deir ez-Zor, Raqqa, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik