International
URL courte
491095
S'abonner

Les spécialistes tirent la sonnette d’alarme. Une brusque augmentation de la radioactivité dans certaines parties de l’Europe, à savoir en Allemagne, en Autriche, en France, en Italie et en Suisse, a été détectée par le Bureau fédéral allemand pour la protection contre les radiations.

Des scientifiques du Bureau fédéral allemand pour la protection contre les radiations ont fait état d'une radioactivité accrue en Allemagne, en Autriche, en France, en Italie et en Suisse.

Ils ont notamment détecté la présence d'isotopes radioactifs Ruthénium-106. Or, cet élément n'est pas présent à l'état naturel dans l'environnement. Il est un produit de la fission nucléaire. L'origine de ces traces radioactives de Ruthénium-106 reste pour l'instant inexpliquée.

«De nouveaux éléments d'analyses portant sur l'origine du matériel radioactif sont susceptibles d'indiquer que sa diffusion se ferait depuis le sud de l'Oural. Mais il n'est pas exclu que leur origine se situe dans d'autre régions de la Russie centrale», a indiqué dans son rapport le Bureau fédéral allemand pour la protection contre les radiations.

Pourtant, selon l'Agence fédérale de l'énergie atomique Rosatom, «la situation radioactive autour des installations nucléaires russes se situe dans la norme et correspond au fond naturel de rayonnement».

Lire aussi:

Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Pourquoi l’Iran ne réagit-il pas face aux attaques attribuées à Israël?
Tags:
particules, radioactivité, Suisse, Italie, Autriche, Europe, France, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook