Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    La Corée du Nord reconnaît la souveraineté de la Russie sur la Crimée

    © Sputnik. Konstantin Chalabov
    International
    URL courte
    325095813

    La Corée du Nord reconnaît la Crimée comme partie intégrante de la Fédération de Russie, ainsi qu'en témoigne un atlas du monde récemment édité au pays du Juche.

    Un atlas du monde dans lequel la péninsule de Crimée est figurée comme un territoire russe a été édité à Pyongyang, annonce l’ambassade de Russie en Corée du Nord sur sa page Facebook.

    «L’édition "Encyclopédie scientifique" a sorti un nouvel atlas politique du monde. Nous avons prêté attention au fait que la péninsule de Crimée (pages 240-242) est déjà aux couleurs russes», a indiqué la représentation diplomatique.

    «Comme on nous l'a expliqué au ministère nord-coréen des Affaires étrangères, la République reconnaît les résultats du référendum en Crimée sur l’adhésion de la péninsule à la Fédération de Russie, les considère comme légaux et pleinement conformes aux normes du droit international», ajoute l’ambassade.

    Le ministère a en outre indiqué que «la Corée du Nord a[vait] officiellement fait connaître sa position sur cette question lors du vote à l’Onu et se fond[ait] sur le fait que la Crimée est un territoire inaliénable de la Fédération de Russie. […] La position de Pyongyang sur la question de l’appartenance des Kouriles est identique».

    La Crimée et la ville de Sébastopol ont adhéré à la Russie suite au référendum sur le statut de la péninsule organisé le 16 mars 2014. Au cours de ce référendum, 96,77 % des habitants de la Crimée et 95,6 % des habitants de Sébastopol se sont prononcés pour la réunification avec la Russie.

    Lire aussi:

    Pour le Daily Mail, la Crimée appartient bien à la Russie
    Une grande délégation norvégienne arrive pour la première fois en Crimée
    Délégation norvégienne: «La Crimée n’est pas un territoire dangereux, ni occupé»
    Tags:
    atlas, carte, ministère nord-coréen des Affaires étrangères, Kouriles, Corée du Nord, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik