Ecoutez Radio Sputnik
    Doris Schröder-Köpf et l`ancien chancelier allemand Gerhard Schröder

    L’ex-femme de Gerhard Schröder: «On a bavardé toute la nuit avec Vladimir Poutine»

    © AFP 2017 OLIVER HARDT
    International
    URL courte
    5100491301

    Connue pour son attitude cordiale envers la Russie, l’ex-épouse de l’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder, Doris Schröder-Köpf, s’est exprimée ouvertement à Sputnik sur ses enfants dont deux sont nés à Saint-Pétersbourg, ses rencontres avec Vladimir Poutine ainsi que sur les relations actuelles entre la Russie et l’Allemagne.

    Doris Schröder-Köpf
    © AP Photo/ Vladimir Rodionov, Presidential Press Service
    Les liens forts et sincères avec la Russie sont très importants pour Doris Schröder-Köpf, ex-femme de l'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder, y compris pour des raisons personnelles, a-elle-déclaré dans un entretien accordé à Sputnik.

    Mme Schröder-Köpf a parlé de deux de ses trois enfants, Dasha, âgée de 16 ans, et Grégor, ou Grisha, 12 ans, qui sont nés dans la ville russe de Saint-Pétersbourg.

    «Bien entendu, mon attitude envers la ville natale de mes enfants est spéciale, je la considère comme une des villes les plus belles au monde. Mes enfants adoptés, à mon avis, ont leurs parents biologiques en Russie.»

    L'interlocutrice de Sputnik a en outre évoqué ses visites en Russie avec son mari et ses rencontres avec Vladimir Poutine.

    «Lorsque nous nous sommes réunis pour la première fois dans un cercle fermé pour passer ensemble plus de temps que prévu, nous avons, pour être franc, bavardé toute la nuit en discutant des affaires intérieures et extérieures. C'est une personne aux multiples talents et très intelligente qui accepte les critiques, ce qui me plaît».

    De son propre aveu, «cette nuit et ces conversations resteront d'agréables souvenirs» pour elle.

    En répondant à la question concernant les relations entre la Russie et l'Allemagne qui se détériorent ces derniers temps, Doris Schröder-Köpf a souligné que c'était une des erreurs les plus grossières commises par Angela Merkel.

    «Je crois qu'après que Gerhard Schröder a quitté son poste de chancelier, les relations solides [entre l'Allemagne et la Russie, ndlr] établies n'ont pas été renouées. Quand dans l'avenir quelqu'un donnera une estimation historique de la politique d'Angela Merkel, cela sera reconnu comme une de ses plus sérieuses erreurs», a conclu l'ex-épouse de Gerhard Schröder.

    Lire aussi:

    Pressenti pour entrer chez Rosneft, «Gerhard Schröder ne cèdera pas»
    Le revirement de la Russie et la Turquie vers l'Est, un scénario à éviter, selon Schröder
    Schröder à la tête de Rosneft: l’amitié avec Poutine ne serait pas la seule raison
    Tags:
    relations, enfants, Doris Schröder-Köpf, Gerhard Schröder, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik