Ecoutez Radio Sputnik
    Missile Patriot

    USA: développer les systèmes antimissile pour utiliser à moindre coût l’arme nucléaire

    © Sputnik. Igor Zarembo
    International
    URL courte
    105685327

    En renforçant leur défense antimissile, les États-Unis créent les conditions de l'utilisation de leurs armes nucléaires à moindre coût, ce qui est lourd de conséquences pour la sécurité mondiale, a déclaré le représentant du ministère russe de la Défense, Alexander Emelyanov, lors un briefing sino-russe sur la défense anti-missile.

    Intervenant lors d'un briefing  sino-russe consacré à la défense antimissile qui s’est tenu en marge de la Première Commission de l'Assemblée générale de l'Onu, le représentant du ministère russe de la Défense,  Alexander Emelyanov, a déclaré que les efforts américains visant à renforcer leur défense anti-missile sapaient le système de la sécurité internationale existant.

    «Le déploiement d'une défense antimissile globale détruit progressivement le système actuel de sécurité internationale. Les États-Unis cherchent à obtenir un avantage stratégique en renforçant leurs capacités anti-missiles et en créant les conditions pour l'utilisation des armes nucléaires à moindre coût. Cela peut entraîner de graves conséquences dans le domaine de la sécurité», a-t-il indiqué.

    Selon lui, c'est une «illusion malsaine» de croire que le système de défense antimissile, comme système exclusivement défensif, ne menace personne, mais renforce seulement la sécurité internationale et régionale.

    «La Fédération de Russie est convaincue que le déploiement illimité du système américain de défense antimissile constitue un sérieux défi pour la sécurité mondiale, une incitation à la course aux armements et une menace pour toute l'humanité», a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    Moscou: le bouclier antimissile US sur le territoire de ses alliés crée une menace
    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Les USA conçoivent des systèmes de frappe planétaire rapide
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik