International
URL courte
6371
S'abonner

Frapper depuis la mer et le ciel: le ministère russe de la Défense a tiré un bilan provisoire de l’opération des forces russes contre Daech en Syrie.

Les forces armées russes ont porté trois frappes de missiles contre les positions de Daech en Syrie, a annoncé ce vendredi Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel principal de l'état-major de l'armée russe.

«Ce dernier mois, trois frappes massives ont été effectuées contre les sites terroristes les plus importants, y compris avec des missiles de croisière air-sol Kh-101, depuis des Tu-95 et des missiles de croisière mer-sol Kalibr tirés depuis des sous-marins», a détaillé M. Roudskoï.

Selon le général, les frappes ont permis de détruire 37 cibles, dont des dépôts d'armes et de munitions, des sites de concentration de terroristes et du matériel militaire, des points de communication et de commandement des djihadistes.

Initialement, les missiles de croisière Kalibr, d'une portée de 2.500 km, ont été développés pour armer les sous-marins à propulsion nucléaire du projet 885 Iassen. Plus tard, ils ont été adaptés pour les sous-marins à propulsion diesel-électrique du projet 636 et des navires de surface.

Les Kalibr ont été largement utilisés contre les djihadistes en Syrie. Leur première frappe contre les djihadistes a eu lieu le 7 octobre 2015: la frégate Daghestan et les corvettes Grad Sviyajsk, Veliki Oustioug et Ouglitch ont alors tiré 26 missiles depuis la mer Caspienne.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
Kh-101, Kalibr, Tu-95, Sergueï Roudskoï, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook