Ecoutez Radio Sputnik
    Deux Corées à Saint-Pétersbourg: une chance réelle pour un dialogue direct?

    Deux Corées à Saint-Pétersbourg: une chance réelle pour un dialogue direct?

    © AFP 2017 Menahem Kahana
    International
    URL courte
    112162320

    Aussi dur que cela puisse paraître, la partie russe fera tout son possible pour que les délégations nord- et sud-coréennes se rencontrent en marge de la prochaine assemblée de l'Union interparlementaire à Saint-Pétersbourg, a déclaré Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération de Russie.

    La Russie essayera d'organiser un dialogue entre les représentants des parlements nord- et sud-coréens en marge de l'assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) qui se déroulerait entre le 14 et 18 octobre à Saint-Pétersbourg, a déclaré la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Valentina Matvienko.

    «Les parlementaires pourraient y jouer un rôle créatif en trouvant des solutions et en soulageant les tensions autour de la Corée du Nord. Nous allons essayer, le degré de probabilité est difficile à prédire, mais, honnêtement, elle est mince», a-t-elle indiqué vendredi, lors d'une conférence de presse consacrée à l'ouverture de la réunion de l'UIP à Saint-Pétersbourg.

    Selon elle, la réunion, les tentatives de négociations et le fait que des parlementaires des deux États coréens viennent au forum sont importants.

    «En tout cas, nous ferons tout notre possible pour créer les conditions propices à cette réunion. Si cela ne marche pas, le fait même de participer et nos négociations avec eux sont déjà importants», a-t-elle ajouté.

    Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois, durant lesquels Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). Le Président Donald Trump a menacé mi-septembre de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang.

    Lire aussi:

    Les conditions actuelles ne permettraient pas de négociations dans la crise nord-coréenne
    Les médias dévoilent la date du prochain essai nucléaire ou balistique nord-coréen
    Le président du parlement sud-coréen s'adresse à Pyongyang
    Tags:
    Conseil de l'Union interparlementaire, Valentina Matvienko, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik