International
URL courte
15372
S'abonner

Le Président iranien Hassan Rohani a dénoncé la stratégie annoncée par le Président américain Donald Trump à l'égard de Téhéran, promettant de donner «une réponse appropriée» si les intérêts nationaux de l’Iran sont affectés.

L'Iran n'hésitera pas et donnera une réponse appropriée si ses intérêts nationaux sont affectés, a déclaré le Président iranien Hassan Rohani, commentant la nouvelle stratégie de Donald Trump sur l'accord nucléaire.

«Si un jour nos intérêts sont violés ou si d'autres parties refusent de remplir leurs obligations, ils doivent savoir que l'Iran n'hésitera pas et donnera une réponse appropriée", a déclaré Hassan Rohani lors d'un discours diffusé par Press TV.

Donald Trump a menacé vendredi de mettre fin «à tout moment» à l'accord international qui vise à empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique, provoquant l'inquiétude des autres pays signataires et ouvrant une période de grande incertitude. Cependant, le Président américain a assuré que son pays ne s'en retirerait pas pour l'instant.

Plus tôt, les autorités allemandes, britanniques et françaises avaient confirmé leur attachement à l'accord nucléaire. La chef de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, avait déclaré que les États-Unis ne pouvaient pas annuler unilatéralement cet accord.

En outre, le Président Macron a assuré ce vendredi à Hassan Rohani l'attachement de la France au cadre fixé par l'accord de 2015. Les deux dirigeants ont en outre évoqué une possible visite du chef d'État français en Iran. On a par ailleurs appris que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, se rendrait en Iran dans les prochaines semaines.

Le Plan global d'action conjoint (JCPOA) est un accord signé à Vienne, en Autriche, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes: les pays du P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies: les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne), ainsi que l'Union européenne et la République islamique d'Iran.

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
programme nucléaire iranien, Donald Trump, Hassan Rohani, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook