Ecoutez Radio Sputnik
    USS Michigan

    Des Tomahawk en Corée du Sud, «un sérieux défi pour le régime nord-coréen»

    © AFP 2018 YONHAP
    International
    URL courte
    33741

    L’USS Michigan, un sous-marin nucléaire américain, est arrivé dans le port sud-coréen de Busan sur fond d’escalade des tensions sur la péninsule coréenne. Selon l'expert militaire Dmitri Litovkine, l'objectif de cette mesure est de mettre une pression extrême sur la Corée du Nord.

    Le sous-marin américain Michigan, équipé de missiles Tomahawk, est entré dans le port sud-coréen de Busan, ont annoncé les forces navales américaines stationnées en Corée du Sud sur Facebook. D'un poids de 18.750 tonnes, ce bâtiment long de 170 mètres est équipé de 150 missiles Tomahawk capables de frapper des cibles à une portée allant jusqu'à 2.250 kilomètres.

    La présence d'un navire de guerre américain équipé de Tomahawk près de la Corée du Nord constitue un sérieux défi pour Pyongyang, a déclaré l'expert militaire Dmitri Litovkine dans une interview accordée à Sputnik.

    «Les objectifs, à mon avis, sont tout à fait évidents: faire pression énergiquement sur la Corée du Nord, avec qui Washington a actuellement des relations tendues. Ces missiles de croisière, entre autres, peuvent porter des ogives nucléaires et sont capables de frapper des cibles à très longue distance. La présence de telles armes près de la Corée du Nord représentent un sérieux défi pour le régime nord-coréen», a déclaré l'expert militaire.

    Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois, durant lesquels Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). Le Président américain Donald Trump a menacé mi-septembre de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang.

    Selon le quotidien sud-coréen Chosun Ilbo, le sous-marin nucléaire américain Michigan (SSGN-727) entrera dans le port de Busan, en Corée du Sud, d'ici à la fin de la semaine.

    En outre, un groupe d'attaque composé de navires de guerre américains conduit par le porte-avions USS Ronald Reagan sera envoyé dans la péninsule coréenne la semaine prochaine, comme mesure préventive en cas de nouveaux essais de missiles balistiques en Corée du Nord.

    Lire aussi:

    Le sous-marin nucléaire US Michigan met le cap vers la péninsule coréenne
    Corée du Nord: Washington n'évoque-t-il l'option militaire que pour épater la galerie?
    Moscou prévient Washington contre le rapprochement de navires US de la péninsule coréenne
    Tags:
    commentaires, expert, USS Michigan, Péninsule de Corée, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik