International
URL courte
8410
S'abonner

Déjà connu pour ses lapsus réguliers, Donald Trump a affirmé lors d’une conférence à Washington qu’il s’était entretenu avec le Président des îles Vierges britanniques. Sauf que ce chef d’État n’est autre que lui, en personne, a rapporté ce samedi la chaîne de télévision américaine CNN.

Dans un discours tenu lors de la conférence Values Voter Summit à Washington, Donald Trump a annoncé avoir discuté avec le Président… des îles Vierges britanniques, dont il est en réalité le Président étant donné que la région en question est dirigée par le gouvernement américain, a communiqué la chaîne de télévision américaine CNN.

«J'ai quitté le Texas, la Floride, la Louisiane, et je suis allé à Porto Rico où j'ai rencontré le Président des îles Vierges britanniques», a déclaré M. Trump, cité par CNN, avant de raconter comment la population de cette île surmontait les conséquences des ouragans dévastateurs Irma et Marie.

D'après CNN, les journalistes de la télévision se sont précipités pour s'adresser à la Maison-Blanche afin d'obtenir des commentaires au sujet de cette bévue. Néanmoins, la réponse n'a pas été immédiatement communiquée. Dans le sténogramme officiel, le mot «Président» a été remplacé par le mot «gouverneur», poste officiellement occupé par Kenneth Map.

Il ne s'agit pas du premier lapsus retentissant commis par M.Trump depuis son ascension au pouvoir aux États-Unis. Ainsi, lors d'une intervention devant les dirigeants africains à l'Onu, le Président américain a salué les progrès en matière de santé publique réalisés par un pays nommé… Nambie, voulant bien sur parler de la Namibie.

Quelques mois plus tôt, lors d'une conférence de presse organisée en mai dernier, le dirigeant US avait promis de mener une guerre sur «le cacao», sous-entendant de toute évidence la cocaïne.

Le 31 mai 2017, Donald Trump avait glissé dans un tweet un drôle de mot, «covfefe», qui est très vite devenu le sujet numéro un de conversation sur les réseaux sociaux.

Lire aussi:

Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Une banderole anti-Macron survole la cérémonie militaire du 14 juillet – vidéo
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
Tags:
lapsus, télévision, médias, conférence, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook