Ecoutez Radio Sputnik
    Manama

    Bahreïn accuse l’Iran de déstabiliser la situation au Proche-Orient

    © AFP 2019 MARWAN NAAMANI
    International
    URL courte
    4019

    Les crises en Syrie et au Yémen et la situation instable dans l’ensemble de la région sont de la faute des autorités iraniennes, a affirmé dimanche le directeur du Centre d'études énergétiques stratégiques internationales du Bahreïn.

    Téhéran déstabilise la situation au Proche-Orient en soutenant les groupes extrémistes en Syrie et au Yémen, a déclaré dimanche à Manama Abdullah ben Ahmed Al Khalifa, directeur du Centre d'études énergétiques stratégiques internationales du Bahreïn (DERASAT).

    «L’Iran continue d’œuvrer pour déstabiliser la situation dans la région, notamment au Yémen ou en Syrie. Bahreïn a aussi été victime [de ces efforts, ndlr] en tant que pays voisin de l’État qui finance le terrorisme et sape la paix et la sécurité dans la région», a indiqué M.Al Khalifa lors d’une conférence de presse consacrée à l’ouverture du premier salon des armements international BIDEC (Bahrain International Defence Exhibition and Conference).

    La première édition du salon BIDEC aura lieu à Manama du 16 au 18 octobre. Tenu sous le haut patronage du roi Hamed ben Issa Al Khalifa, BIDEC 2017 présentera les dernières technologies dans les domaines terrestre, aéronautique et naval. Le salon réunira les représentants de l’armée, de la Garde royale et de la Garde nationale bahreïnies, ainsi que de nombreuses délégations et personnalités en vue du Bahreïn, de l’Arabie saoudite et d’autres pays du Golfe.

    Outre une exposition d’armements, son programme comprend une conférence internationale placée sous le thème «Alliances militaires au Proche-Orient» (The Middle East Military Alliance Conference, MEMAC) organisée par le DERASAT.

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Le RAID déployé à Lourdes, une personne blessée lors d'une prise d'otages
    Tags:
    BIDEC 2017, Centre d'études énergétiques stratégiques internationales du Bahreïn (DERASAT), Abdullah ben Ahmed Al Khalifa, Yémen, Syrie, Proche-Orient, Iran, Bahreïn
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik