Ecoutez Radio Sputnik
    Arrestation d'un terroriste en Irak. Archive photo

    Moscou vérifie les infos sur la fuite des terroristes en Syrie et en Irak sous contrôle US

    © AP Photo / Khalid Mohammed
    International
    URL courte
    8460

    Moscou est en train d’interroger les États-Unis pour savoir comment les terroristes arrivent à fuir des territoires, sous contrôle américain, en Syrie et en Irak, a annoncé Sergueï Lavrov en marge du Festival mondial de la jeunesse et des étudiants à Sotchi.

    Ayant salué la création de zones de désescalade au sud-ouest de la Syrie, le chef de la diplomatie russe a évoqué le problème lié aux fuites de terroristes en Syrie et en Irak.

    «Nous observons un phénomène étrange: en Irak, où les Américains ont une influence importante et puis dans les régions de Syrie qu'ils contrôlent, les terroristes arrivent à sortir armés avec leurs fourgonnettes et leurs mitrailleuses et créent des problèmes à l'armée syrienne», a déclaré Sergueï Lavrov.

    D'après M. Lavrov, Moscou est en train d'interroger Washington pour connaître les causes de cette situation.

    «J'espère que nos craintes supposant que c'est volontaire ne seront pas confirmées», a-t-il également ajouté.

    Plus tôt dans la journée, Sergueï Lavrov a également déclaré que la coalition internationale dirigée par les États-Unis ménageait le groupe terroriste al-Nosra afin de réaliser son plan de renversement du Président syrien Bachar el-Assad.

    Moscou a déjà accusé Washington de ménager les terroristes de Daech en Syrie et en Irak. Ainsi, comme l'a indiqué il y a une semaine le ministère russe de la Défense, la coalition internationale dirigée par les États-Unis portait moins de frappes contre Daech en Irak lorsque le groupe terroriste redéployait ses forces vers Deir ez-Zor à partir des zones frontalières de l'Irak.

    Lire aussi:

    Moins de frappes de la coalition en Irak quand Daech afflue à Deir ez-Zor de l’Irak
    Joug de Daech: l’horizon reste sombre dans l’ouest de l’Irak, selon la Défense russe
    Lavrov: la Russie ne défend pas Assad, c’est aux Syriens de se mettre d’accord
    Tags:
    lutte antiterroriste, terrorisme, guerre, djihadisme, Daech, Sergueï Lavrov, Syrie, Irak, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik