International
URL courte
XIVe réunion annuelle du Club de Discussion Valdaï (20)
634
S'abonner

Malgré toute l’incohérence des actions de la nouvelle administration de la Maison-Blanche et malgré toutes les extravagances, Donald Trump n’a pas renoncé aux projets de sa campagne électorale visant à améliorer les relations entre Moscou et Washington, a affirmé Sergueï Lavrov commentant la situation actuelle pour les relations russo-américaines.

Dans une interview, attribuée au club de discussion Valdaï, le chef de la diplomatie russe a commenté les motifs de ses partenaires américains qui continent à alimenter la russophobie dans la société.

«Malgré toute l'incohérence des actions de l'actuelle administration de la Maison-Blanche et malgré toutes les extravagances, Donald Trump n'a toute de même pas renoncé à ses slogans, aux intentions qu'il proclamait pendant sa campagne électorale et après son investiture, notamment celles d'améliorer les relations et de coopérer avec la Russie», a déclaré Sergueï Lavrov.

Les relations diplomatiques entre Moscou et Washington sont entrées dans une nouvelle spirale de tensions mercredi dernier lorsque les autorités américaines ont retiré les drapeaux russes des bâtiments des missions diplomatiques russes à San Francisco ainsi que de la mission commerciale à Washington, saisis plus tôt en septembre. Moscou a qualifié cet acte d'«hostile» et d'«insultant» envers ce symbole d'État. En outre, la partie russe a promis des mesures symétriques.

Les relations russo-américaines connaissent une détérioration continue depuis le début de la crise en Ukraine consécutive au renversement du Président Viktor Ianoukovitch. Washington a imposé plusieurs volets de sanctions à l'encontre de Moscou pour son rôle présumé dans la crise ukrainienne et ses prétendues tentatives de s'ingérer dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

Dossier:
XIVe réunion annuelle du Club de Discussion Valdaï (20)

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
crise diplomatique, relations bilatérales, relations diplomatiques, tensions, présidence américaine, Donald Trump, Sergueï Lavrov, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook