Ecoutez Radio Sputnik
    Kirkouk

    Le retrait des peshmerga de Kirkouk profite à Daech

    © Sputnik. Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    Kirkouk, territoire disputé entre Bagdad et Erbil (12)
    1107517

    Les terroristes sont revenus dans plusieurs villages du nord irakien après le retrait des forces peshmerga et la fuite des habitants, a appris Sputnik d'une source au sein des forces de sécurité irakiennes.

    Les djihadistes de Daech ont repris le contrôle de certaines localités de la province de Kirkouk alors que la crise entre Bagdad et les autorités du Kurdistan irakien prend un tour militaire, a annoncé à Sputnik une source au sein des forces de sécurité irakiennes.

    Des habitants de la région ont également indiqué à Sputnik que les terroristes étaient entrés dans la zone d'al-Dabas située à 25 kilomètres au nord de Hawija, ainsi que dans certains villages situés dans l'ouest de la province de Kirkouk abandonnés tant par les forces peshmerga que par leurs habitants.

    Les tensions s'exacerbent à Kirkouk, territoire disputé entre le Kurdistan irakien et les autorités fédérales de Bagdad. L'expert militaire Kasi Muatasim a déclaré à Sputnik que la tenue du référendum kurde avait «indigné toutes les couches de la société irakienne» qui s'est unie comme jamais contre la sécession du Kurdistan.

    Selon M.Muatasim, la majorité de Kurdes ne croient pas que le moment choisi pour proclamer l'indépendance du Kurdistan vis-à-vis de Bagdad soit opportun.

    «Les Kurdes font partie du peuple irakien et ne veulent pas sa division, quels que soient les motifs. La région de Kirkouk, avec ses 40 millions de barils de pétrole et ses 70 millions de mètres cubes de gaz, n'appartient pas au Kurdistan irakien, et l'Irak en a extrêmement besoin», a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

    Dossier:
    Kirkouk, territoire disputé entre Bagdad et Erbil (12)

    Lire aussi:

    L’armée irakienne utilise contre les Kurdes l’équipement US livré contre Daech
    Daech prend deux villages dans la province de Kirkouk
    Les Kurdes prêts à défendre Kirkouk contre l'armée irakienne, selon le «Staline Kurde»
    Tags:
    sécession, tensions, retrait, lutte antiterroriste, indépendance, djihadisme, Daech, Peshmerga, Kasi Muatasim, Kirkouk, Kurdistan irakien, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik