Ecoutez Radio Sputnik
    Bouclier antimissile américain

    L'efficacité du bouclier antimissile US ne serait que d'environ 50%

    © Photo : AP/Lockheed Martin
    International
    URL courte
    204199352

    Les déclarations de Donald Trump sur une défense antimissile américaine efficace à 97% sont loin d'être conformes à la réalité, affirment les experts.

    Les spécialistes du site américain War on the Rocks ne partagent pas l'opinion du Président américain qui estime le bouclier antimissile américain efficace à 97%. Ils s'accordent plutôt sur le chiffre de 56%. Ce qui signifie que le pays est mal protégé même en cas d'attaque nucléaire de la part de la Corée du Nord.

    Les experts rappellent que les systèmes de défense antimissiles au sol ont été testés à 18 reprises dont seulement 10 ont été un succès, soit une efficacité de 56%. Ainsi, même une attaque relativement faible de la Corée du Nord a toutes les chances d'être un succès. Seuls les neuf premiers missiles seront interceptés, tandis que tous les autres pourront atteindre leurs cibles. Les déclarations de Donald Trump sur le sujet ne sont que des propos populistes, ont conclu les spécialistes.

    Prenant part la semaine dernière à l'émission politique de Sean Hannity sur la chaîne de télévision Fox News, Donald Trump a affirmé que l'efficacité du système de défense antimissile américain avoisinait les 97%.

    «Nous avons des missiles capables d'intercepter des missiles dans les airs dans 97% des cas. Si on nous en envoie deux, nous abattrons les deux», avait-il affirmé.

    Le Président parlait des systèmes de défense de missiles antimissiles installés au Fort Greely en Alaska et à la Vandenberg Air Force Base en Californie.

    Les États-Unis et la Corée du Sud ont annoncé début septembre leur intention de déployer davantage de systèmes de défense antimissile en réponse au sixième essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord. Deux lance-missiles du bouclier antimissile américain THAAD (Terminal High-Altitude Area Defense) ont déjà été installés en Corée du Sud et sont opérationnels, ce qui ne dissuade pourtant pas Pyongyang de multiplier les tirs de missiles.

    Lire aussi:

    Moscou évoque une «riposte militaire» face au bouclier antimissile US en Corée du Sud
    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Pékin craint que les tests du bouclier antimissile US ne déstabilisent le monde
    Tags:
    efficacité, bouclier antimissile, système antimissile THAAD, Fox News, Sean Hannity, Donald Trump, Corée du Nord, Corée du Sud, Alaska, Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik