International
URL courte
19613
S'abonner

Le département d’État américain a découvert près de 3.000 courriels classés secret dans l’ordinateur privé de Huma Abedin, assistante de l’ex-secrétaire d’État et ancienne candidate à la présidentielle américaine, Hillary Clinton.

Huma Abedin, assistante de l’ex-secrétaire d’État américaine Hillary Clinton, s’est envoyé 2.800 courriels confidentiels relatifs aux activités du gouvernement sur son ordinateur privé pour les imprimer, a annoncé mardi le Département d’État américain.

Il s’agit de documents consacrés aux activités du Département d’État, d’après un rapport de trois pages du gouvernement cité par le journal The New York Daily News.

Mme Abedin partageait son ordinateur privé avec Anthony Weiner, son ex-mari et ancien membre du Congrès condamné à 21 mois de prison pour avoir adressé des messages à caractère sexuel à une adolescente de 15 ans. 

La présence de courriels classés secret de Mme Clinton dans l’ordinateur privé de Huma Abedin et d’Anthony Weiner avait poussé le FBI à rouvrir l’enquête officielle sur le serveur privé d’Hillary Clinton. Annoncée quelques semaines avant la présidentielle, la réouverture de cette enquête avait porté un coup dur à la campagne de Mme Clinton.

En 2016, le FBI avait conclu que les actions de Mme Clinton, qui avait utilisé pour ses correspondances officielles un serveur de messagerie privée, ne constituaient pas un crime, malgré la découverte d’une centaine de messages contenant des informations sensibles. Hillary Clinton a en outre supprimé 30.000 autres courriers électroniques faisant l’objet de l’enquête, détruisant ainsi des preuves potentielles d’infractions pénales.

Lire aussi:

Crise du Covid: «leur stratégie de déni ne fait que renforcer la défiance des Français à l’égard des politiques»
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Tags:
courriel, scandale, Département d'Etat des Etats-Unis, Anthony Weiner, Huma Abedin, Hillary Clinton, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook