International
URL courte
8102
S'abonner

Un expert russe juge peu probable la menace nord-coréenne de porter «un coup inimaginable» aux États-Unis.

La Corée du Nord ne serait pas prête à réaliser la première ses menaces de porter «un coup inimaginable» aux États-Unis, a déclaré le directeur du Centre de recherches coréennes auprès de l'Institut russe de l'Extrême-Orient Alexandre Jebine dans une interview accordée à la chaîne télévisée RT.

«Je ne pense pas que les Nord-Coréens soient prêts à opérer une frappe préventive ou à commencer une action militaire de grande envergure, car ils comprennent très bien où cela les mènera. L'objectif principal de pareilles déclarations est de montrer une fois de plus aux Américains et à leurs alliés dans la région que la Corée du Nord est prête à parer à tout moment à une éventuelle agression», a indiqué l'expert russe.

Selon lui, les déclarations fortes faites par la Corée du Nord et les États-Unis montrent que les parties ne sont pas prêtes à s'assoir à la table des négociations. L'expert a également espéré que la Conférence sur la non-prolifération qui s'ouvre cette semaine à Moscou, permettrait aux participants américains et nord-coréens de trouver des voies pour commencer une négociation. Et ceci d'autant plus que les officiels américains dont le secrétaire d'État Rex Tillerson assurent que les États-Unis et le Président Trump se prononcent le règlement pacifique de la crise.

Auparavant, Pyongyang avait menacé Washington de lui porter un coup «inimaginable» au moment «le plus inattendu».

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
frappe préventive, Rex Tillerson, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook