Ecoutez Radio Sputnik
    île de Canvey

    Inspirée par la Catalogne, une île britannique souhaite faire sécession du Royaume-Uni

    CC BY-SA 2.0 / Sludge G / Canvey Sea Wall mural
    International
    URL courte
    689863

    L’exemple de la Catalogne s’avère contagieux. Voilà que l’île de Canvey, dans l’Essex, dont la population ne dépasse pas 38.000 habitants, veut obtenir son indépendance de la Grande-Bretagne. Dave Blackwell, chef du parti indépendantiste, a déclaré à Sputnik que la population insulaire ne voulait plus être gouvernée par Londres.

    La population insulaire ne veut plus être gouvernée par des gens qui ne vivent pas sur l'île, a indiqué à Sputnik Dave Blackwell, avouant qu'il était inspiré par l'exemple de la Catalogne.

    «Il est temps pour nous de commencer à prendre des mesures pour une indépendance en bonne et due forme, car nous ne voulons plus admettre les décisions sur notre vie quotidienne prises par des décideurs politiques sur le continent britannique», a tranché l'interlocuteur de l'agence.

    Canvey est sous le contrôle du conseil régional de Castle Point, qui est dominé par le Parti conservateur. Dans ce conseil, il dispose de 17 représentants. Seules 13 personnes du conseil sont des membres élus du Canvey Islands Independent party (CIIT), le parti indépendantiste de l'île.

    «Il est tout simplement injuste qu'il y ait plus de membres du conseil provenant du continent que de Canvey. Nous avons besoin de disposer de notre propre voix pour déterminer notre avenir, même si cela signifie que nous devons faire sécession», a affirmé M.Blackwell.

    Un autre interlocuteur de Sputnik, un militant local, George Whatley, s'est indigné de l'expansion de la raffinerie de pétrole sur l'île, déclarant que toutes les décisions du conseil de l'île profitent au continent britannique et desservent les intérêts de la population locale. Il affirme par ailleurs qu'aucun effort n'est fait pour réaliser des investissements dans les infrastructures de Canvey.

    «La revendication d'indépendance n'est pas quelque chose de nouveau pour nous. Nous l'avons déjà exigée lors de notre lutte contre la raffinerie de pétrole dans les années 1970 et 1980», a-t-il rappelé.

    Quoi qu'il en soit, le conservateur Ray Howard, lui aussi membre du conseil, recommande à ses collègues de redescendre sur terre.

    «L'indépendance… Cela n'arrivera jamais […] que cela leur plaise ou pas. […] Il n'est pas bon de donner aux gens de faux espoirs, car ils seront déçus», a conclu le conservateur dans un entretien accordé à l'agence.

    L'île de Canvey a une superficie d'environ 18 km². Elle est située dans l'estuaire de la Tamise et est séparée de la côte britannique par des bras du fleuve. L'économie de Canvey a toujours reposé principalement sur l'agriculture. Au cours de la première moitié du siècle dernier, l'île est devenue l'une des destinations touristiques les plus appréciée en Grande-Bretagne.

    Lire aussi:

    L'Atlantique donne naissance à une nouvelle île qui ne cesse de s'agrandir! (vidéo)
    Puigdemont évoque une alternative à l’indépendance en Catalogne
    Deux bombardiers stratégiques US B-1B survolent la mer de Chine méridionale
    Tags:
    raffinerie, continent, île, indépendance, sécession, Sputnik, Parti conservateur (Royaume-Uni), Ray Howard, George Whatley, Dave Blackwell, Londres, Catalogne, Canvey, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik