International
URL courte
27494
S'abonner

En matière de nucléaire militaire, la Corée du Nord a presque atteint l'équilibre avec les États-Unis, a déclaré Choi Sun-hee, directrice générale des affaires nord-américaines au ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Pour se protéger contre les menaces américaines, la Corée du Nord a augmenté sa capacité nucléaire jusqu'à atteindre la parité avec les États-Unis, a indiqué Choi Sun-hee, lors d'une conférence consacrée à la non-prolifération des armes nucléaires qui se tient à Moscou.

«Aujourd'hui, nous avons presque atteint l'équilibre avec les USA et notre objectif final est d'atteindre l'équilibre avec les USA pour qu'ils n'osent pas évoquer quelque action militaire contre la Corée du Nord que ce soit», a-t-elle souligné.

Elle a également précisé qu'aucun pays ne devait craindre les armes nucléaires de Pyongyang sauf les États-Unis, car c'étaient eux qui menaçaient la Corée du Nord d'une attaque nucléaire éventuelle.

«Nos armes nucléaires ciblent les Etats-Unis et nous pensons que l'attaque nucléaire peut provenir des Etats-Unis, mais d'aucun autre pays», a-t-elle souligné.

La Corée du Sud et les États-Unis ont entamé lundi des exercices navals d'une durée d'une semaine dans les eaux de la péninsule coréenne, sur fond de maintien des tensions liées au programme balistique et nucléaire de la Corée du Nord.

Environ 40 navires des deux pays, dont le porte-avion américain à propulsion nucléaire USS Ronald Reagan, prendront part jusqu'à vendredi aux exercices conjoints à l'ouest et à l'est de la péninsule, a annoncé lundi le ministère sud-coréen de la Défense.

La Corée du Nord qualifie ces exercices conjoints de «répétitions de guerre».

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Le siège de CNN à Atlanta vandalisé par des manifestants après la mort de George Floyd - vidéo
Tags:
Choi Sun-hee, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook