Ecoutez Radio Sputnik
    Al-Qaryatayn, photo d'archives

    Les terroristes de Daech échouent à reprendre une ville syrienne

    © Sputnik. Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    52256360

    L’armée syrienne et ses alliés ont torpillé une tentative de Daech d’occuper à nouveau la ville syrienne d’al-Qaryatayn. Les extrémistes ont été repoussés des périphéries de cette ville libérée au printemps 2016.

    Les troupes gouvernementales syriennes et les milices populaires ont délogé ce samedi les terroristes de Daech des périphéries de la ville d’Al-Qaryatayn, dans le sud-est de Homs, a annoncé à Sputnik une source renseignée.

    «L’armée et les milices ont définitivement expulsé les terroristes de régions occupées près d’Al-Qaryatayn. La ville reste sous le contrôle total de l’armée syrienne», a annoncé l’interlocuteur de l’agence.

    Vendredi, les terroristes de Daech avaient tenté d’attaquer les positions des troupes gouvernementales à l’entrée de la ville. L’attaque a été repoussée, toutefois trois soldats syriens ont été tués dans l’explosion d’une voiture piégée.

    Le 1er octobre, les terroristes ont entrepris une puissante tentative de prendre cette ville, libérée par l’armée syrienne au printemps 2016. L’attaque a été repoussée et, à l’issue de combats acharnés, les djihadistes ont été encerclés en périphérie de la ville.

    Située sur la route reliant Damas à Palmyre, à 120 km de la capitale syrienne, la ville avait antérieurement été occupée par les terroristes. Alors, 168 chrétiens avaient été pris en otages et les extrémistes menaçaient de les exécuter si les forces gouvernementales et leurs alliés lançaient un assaut. Le processus de libération des otages avait pris six mois.

    Lire aussi:

    Des combats acharnés en cours pour la ville syrienne d’al-Qaryatayn
    Plusieurs attaques de Daech repoussées à l’est de Homs
    Le plus grand gisement de gaz syrien repris par l’armée
    Tags:
    offensive, milice, libération, terrorisme, Daech, armée gouvernementale syrienne, Al-Qaryatayn, Homs, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik