International
URL courte
3170
S'abonner

Après plusieurs vols ayant permis de faire rentrer en Russie des enfants russes retrouvés en Irak, une mission similaire a été organisée depuis la Syrie. Un avion a ramené ce samedi à Grozny 21 personnes, dont 14 enfants âgés de trois mois à 10 ans.

Parti de Hmeimim, un vol spécial a ramené à Grozny sept femmes et 14 enfants sauvés de la zone de conflit au Proche-Orient. À leur arrivée à l'aéroport de la capitale tchétchène, ces derniers ont été accueillis par leurs proches.

«Nous les avons rassemblés de différentes villes syriennes et prisons. Nous avons mené ce travail depuis Grozny et, après que le groupe a été formé, nous avons entamé l'opération d'évacuation et ce avec le soutien du ministère russe de la Défense», a expliqué le représentant du numéro un tchétchène pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord Ziyad Sabsabi, précisant qu'il s'agissait du premier vol du genre en provenance de Syrie.

D'après M.Sabsabi, plus de 160 officiers ont participé à l'opération de sauvetage de ces femmes et enfants, dont l'âge varie de trois mois à 10 ans. Il s'agit d'habitants des républiques russes de Tchétchénie et du Daghestan, et d'un originaire du kraï de Krasnoïarsk.

«Ce n'était pas une action humanitaire, mais une opération militaire ayant réuni plus de 150 officiers des Forces armées de Russie et plus de 10 généraux qui ont participé à la libération et au transport de nos citoyens», a précisé M.Sabsabi.

Et de préciser que pour rapatrier en Russie ses citoyens depuis l'Irak et la Syrie, la coopération était menée avec les forces spéciales locales ainsi qu'avec les milices kurdes.

Ramzan Kadyrov a publié en août dernier sur Instagram une vidéo filmée dans un orphelinat de Bagdad et évoquant la destinée des enfants emmenés en Irak par des parents russes fascinés par Daech et abandonnés à leur sort après la libération de Mossoul. Ramzan Kadyrov avait alors exprimé l'espoir que les familles de ces enfants les reconnaîtraient et écriraient une lettre à l'adresse citée. Il a annoncé un peu plus tard qu'il avait été possible de retrouver les familles de quatre enfants russes.

Au cours des trois derniers mois, plusieurs vols humanitaires sont partis d'Irak pour ramener en Russie 25 personnes, dont quatre femmes. Selon les informations de la déléguée russe pour les droits de l'enfant, quelque 445 mineurs russes pourraient se trouver dans les zones de conflit en Syrie et en Irak.

La chaîne de télévision RT avait organisé une action spéciale visant à retrouver les familles de petits Russes. Les proches supposés de quatre enfants russes évacués de Mossoul ont contacté RT après un appel de la rédactrice en chef de Sputnik et RT, Margarita Simonian.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
conflit, prison, évacuation, ministère russe de la Défense, Ziyad Sabsabi, Ramzan Kadyrov, Grozny, Tchétchénie, Proche-Orient, Syrie, Irak, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook