International
URL courte
233013
S'abonner

Suite à la décision du gouvernement espagnol d'appliquer l'article 155 de la Constitution pour destituer l'exécutif catalan, la Généralité de Catalogne prévoit de déclarer l'indépendance de la région lundi 23 octobre, a annoncé samedi le journal El Confidencial.

L'application par le Conseil des ministres de l'Espagne de l'article 155 de la Constitution, qui permet de priver la Catalogne de son autonomie, est devenue le dernier argument en faveur de la proclamation de l'indépendance de la région qui aurait lieu lundi 23 octobre, indique le journal El Confidencial se référant à ses propres sources.

Selon le journal, le dirigeant catalan, Carles Puigdemont, et le vice-président, Oriol Junqueras, ont décidé de déclarer unilatéralement l'indépendance de la région.

S'exprimant ce samedi soir sur la décision du gouvernement espagnol de suspendre l'autonomie de la Catalogne qui souhaite faire sécession, le dirigeant catalan Carles Puigdemont a déclaré que l'Espagne se plaçait hors de l'État de droit et a souligné que les Catalans ne pouvaient pas accepter les mesures décidées par Madrid.

À l'antenne de la télévision, il a déclaré que ce qui «se passait en Catalogne était une atteinte à la démocratie», expliquant que ces événements ouvraient la porte à d'«autres abus».

Le Président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé samedi, en vertu de l'article 155 de la Constitution, le limogeage du gouvernement régional de Catalogne et a dit souhaiter la tenue aussi vite que possible d'élections régionales anticipées.

Le chef du gouvernement espagnol a précisé qu'il demanderait au Sénat d'approuver la destitution du président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, de son vice-président et des autres conseillers de l'exécutif régional.

Le bras de fer entre Madrid et l'exécutif catalan dure depuis des semaines. Un référendum d'autodétermination de la Catalogne, jugé illégal par le Tribunal constitutionnel d'Espagne, a été tenu le 1er octobre et s'est soldé par une très large majorité de votants en faveur de l'indépendance, même si le taux de participation n'a été que de l'ordre d'un peu plus de 40%.

Lire aussi:

Washington promet de punir ceux qui «violent» les «sanctions de l'Onu» contre l'Iran
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
référendum d'autodétermination en Catalogne (2017), Carles Puigdemont, Catalogne, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook