Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Washington peut se passer de l’UE pour durcir les sanctions contre l’Iran

    © AFP 2017 Nicholas Kamm
    International
    URL courte
    8615112

    Donald Trump affirme ne pas avoir besoin d’un soutien européen dans son offensive contre Téhéran, dont la nécessité est contestée en Europe.

    Les États-Unis n'ont pas besoin d'un soutien des pays européens pour durcir les sanctions contre l'Iran, a déclaré le Président américain dans une interview à la chaîne Fox News.

    Donald Trump a affirmé entretenir de «bonnes relations» avec les leaders des pays européens, ce qui lui «plaît beaucoup».

    Je leur ai dit: «Continuez simplement à faire des bénéfices, ne vous en souciez pas, nous n'avons pas besoin de vous ici. Lorsque l'Iran achète des marchandises à l'Allemagne, à la France ou à d'autres, il s'agit de milliards de dollars», a indiqué le Président.

    La nouvelle stratégie américaine vis-à-vis de l'Iran, rendue publique par Donald Trump, a scindé la communauté internationale. Alors que les alliés européens des États-Unis et la Russie continuent d'œuvrer pour préserver l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, l'administration de Trump a obtenu le soutien d'Israël, de l'Arabie saoudite et des États arabes qui ont des problèmes dans les relations avec l'Iran pour lancer une offensive contre Téhéran.

    Lire aussi:

    Iran: «Nous avons fabriqué, nous fabriquons et nous continuerons à fabriquer des missiles»
    Pour durcir les sanctions contre l’Iran, les USA n’ont pas besoin de l’UE
    Rohani: l’Iran respectera l’accord nucléaire tant que ce sera dans l’intérêt du pays
    Tags:
    sanctions, Union européenne (UE), Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik