Ecoutez Radio Sputnik
    le tir de missile nord-coréen

    Les USA et le Japon main dans la main contre la menace nord-coréenne

    © REUTERS/ KCNA
    International
    URL courte
    4113

    Les États-Unis et le Japon ont une nouvelle fois confirmé qu’ils prenaient très au sérieux les menaces venant de la Corée du Nord.

    Les ministres de la Défense des États-Unis et du Japon, James Mattis et Itsunori Onodera, se proposent d'étendre la coopération pour faire face aux menaces provenant de la Corée du Nord, a annoncé lundi dans un communiqué le service de presse du Pentagone à l'issue de leur rencontre.

    «Les parties ont condamné de la façon la plus claire les provocations de la Corée du Nord et le développement de ses programmes nucléaire et balistique représentant une menace croissante pour la paix et la stabilité dans la région. Elles ont confirmé leur attachement au renforcement de la coopération bilatérale et trilatérale, avec la Corée du Sud, en matière de sécurité pour contenir les menaces générées par le régime de Pyongyang», indique un communiqué publié à l'issue des négociations de lundi en marge d'une rencontre des ministres de la Défense de l'ASEAN aux Philippines.

    Ces derniers temps, les tensions entre Pyongyang et Washington se sont aggravées encore davantage sur fond d'exercices militaires des États-Unis et de la Corée du Sud visant à s'entraîner à des frappes contre la Corée du Nord en cas de guerre. Quelque 28.000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud sous le prétexte de faire face à la menace nord-coréenne. Pyongyang, préoccupé lui aussi par la menace américaine, étend son potentiel nucléaire et balistique, malgré les sanctions conséquentes du Conseil de sécurité de l'Onu.

    Lire aussi:

    Crise coréenne: la Défense russe propose une feuille de route du règlement du conflit
    Le Pentagone précise quand il sera prêt à dialoguer avec la Corée du Nord
    Pour les USA, Pyongyang cherche à «tuer des millions d'Américains» à l'arme nucléaire
    Tags:
    coopération, menace nord-coréenne, Itsunori Onodera, James Mattis, Corée du Nord, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik