International
URL courte
24168
S'abonner

D'après une étude réalisée par des chercheurs américains, la Corée du Nord développerait une arme biologique depuis les années 1960.

Outre ses programmes balistique et nucléaire, la Corée du Nord aurait un programme militaire biologique, lit-on dans un rapport du centre de recherches Belfer auprès de l'Université Harvard.

Se référant à des informations fournies par des transfuges nord-coréens, les chercheurs américains affirment que Pyongyang développe une arme biologique depuis les années 1960.

D'après le document intitulé North Korea's Biological Weapon Program, il existe en Corée du Nord au moins trois usines et sept centres de recherches qui pourraient être liés au développement et à la production d'armes biologiques, dont l'anthrax, la variole, le botulisme, le choléra et la peste.

Les auteurs du rapport estiment qu'en cas de guerre Pyongyang pourrait charger les germes pathogènes dans des fusées, des quadrirotors et des avions. Dans le même temps, les agents biologiques pourraient être diffusés par les membres des services spéciaux dont les effectifs s'élèvent à 200.000 hommes.

«La menace posée par le programme nord-coréen d'armes biologiques devrait être considérée comme réelle, et la communauté internationale doit en tenir compte», soulignent les chercheurs.

Lire aussi:

Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Raoult affirme avoir des preuves que le remdesivir favorise l’apparition de variants – vidéo
Le Président tchadien Idriss Déby est mort de «blessures reçues au front», annonce l'armée
Une image inédite de Xavier Dupont de Ligonnès et ses fils au stand de tir
Tags:
peste, choléra, anthrax, rapport, nucléaire coréen, armes biologiques, Université Harvard, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook