International
URL courte
24167
S'abonner

D'après une étude réalisée par des chercheurs américains, la Corée du Nord développerait une arme biologique depuis les années 1960.

Outre ses programmes balistique et nucléaire, la Corée du Nord aurait un programme militaire biologique, lit-on dans un rapport du centre de recherches Belfer auprès de l'Université Harvard.

Se référant à des informations fournies par des transfuges nord-coréens, les chercheurs américains affirment que Pyongyang développe une arme biologique depuis les années 1960.

D'après le document intitulé North Korea's Biological Weapon Program, il existe en Corée du Nord au moins trois usines et sept centres de recherches qui pourraient être liés au développement et à la production d'armes biologiques, dont l'anthrax, la variole, le botulisme, le choléra et la peste.

Les auteurs du rapport estiment qu'en cas de guerre Pyongyang pourrait charger les germes pathogènes dans des fusées, des quadrirotors et des avions. Dans le même temps, les agents biologiques pourraient être diffusés par les membres des services spéciaux dont les effectifs s'élèvent à 200.000 hommes.

«La menace posée par le programme nord-coréen d'armes biologiques devrait être considérée comme réelle, et la communauté internationale doit en tenir compte», soulignent les chercheurs.

Lire aussi:

Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Tags:
peste, choléra, anthrax, rapport, nucléaire coréen, armes biologiques, Université Harvard, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook