International
URL courte
27445
S'abonner

Les propos récents de la fille du Président Trump, Ivanka, sur les ouvriers américains qui sont «les meilleurs» ont déclenché un tollé dans les réseaux sociaux. Ceux-ci ont rapidement révélées les préférences réelles de la femme d'affaires.

La fille aînée et la conseillère du dirigeant américain, Ivanka Trump, a été vivement critiquée pour sa déclaration selon laquelle personne ne travaille mieux que les ouvriers américains, alors que le père comme la fille font produire dans le cadre de leur business en dehors des frontières du pays…

«Je crois de tout mon cœur et de tout mon âme, tout comme mon père et son administration, que personne n'est meilleur qu'un ouvrier américain», a-t-elle affirmé sur la chaîne Fox News. «Il n'existe aucun autre groupe de personnes, plus novateurs, plus motivés, plus doués.»

Une avalanche de critiques a suivi ces propos sur les réseaux sociaux, où ses éloges sur les ouvriers américains ont été jugés comme «une hypocrisie». Plusieurs utilisateurs ont posté des étiquettes «Made in China» («Fabriqué en Chine») présent sur les vêtements et chaussures produits par Trump.

​«Quelqu'un devrait lui expliquer où ses marchandises et les marchandises de son père sont fabriquées en réalité.»

«Où les produits Trump sont-ils fabriqués? Au Mexique. Où les produits d'Ivanka Trump sont-ils fabriqués? En CHINE. L'hypocrisie est stupéfiante.»

Certains ont même imaginé une réponse possible d'Ivanka aux questions posées: «Pourquoi est-ce que je fais fabriquer mes chaussures en Chine? Bon, il est difficile de faire travailler les Américains pendant 12 heures pour un bol de riz. Ce n'est que business

Finalement, un goût léger d'ironie s'est intégré dans le sujet: «Écoutez, vous tous. L'impératrice des «Made in China» tient un discours».

Comme le quotidien The Independent l'a indiqué, la ligne des vêtements d'Ivanka Trump est fabriquée en Chine et au Vietnam. Auparavant, des reportages comportant des témoignages des employés des usines vestimentaires indonésienne et chinoise, qui travaillent pour Ivanka Trump, avait secoué l'espace médiatique.

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rivière en crue emporte un camion dans le Gard – vidéo
Tags:
ouvrier, usine de vêtements, hypocrisie, propos, réactions, production, vêtements, réseaux sociaux, Ivanka Trump, Donald Trump, Vietnam, Indonésie, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook