Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Nicos Anastasiadis

    Les points brûlants de la rencontre de Poutine avec son homologue chypriote

    © Sputnik. Aleksey Nikolskyi
    International
    URL courte
    3332

    Nombreux ont été les dossiers internationaux évoqués lors des pourparlers du Président russe avec son homologue chypriote Nikos Anastasiadis. La crise en Ukraine, les conflits syrien et chypriote étaient au cœur des débats.

    Les chefs d'État russe et chypriote, Vladimir Poutine et Nikos Anastasiadis, ont soulevé lors de leur rencontre plusieurs sujets tant internationaux que bilatéraux. Parmi eux figuraient le dossier syrien, le conflit en Ukraine, la situation à Chypre et le terrorisme.

    Conflit chypriote

    Le règlement à Chypre, divisée en deux entités distinctes (au sud, la République de Chypre reconnue quasi-internationalement et, au nord, la République turque de Chypre du Nord, uniquement reconnue par la Turquie), devrait être résolu par les Chypriotes eux-mêmes, a déclaré Vladimir Poutine:

    «Nous croyons crucial que la décision finale soir prise par les Chypriotes, sans ingérence étrangère et sans que des recettes toutes faites leur soient imposées.»

    Entre-temps, l'île reste l'un des endroits les plus prisés des touristes russes. Concrètement, quelque 800.000 Russes se sont rendus à Chypre l'année dernière, et cette année, ce chiffre dépasse déjà 700.000.

    La Syrie et la Corée du Nord

    Évoquant les sujets internationaux, les dirigeants se sont accordés sur le fait que les problèmes syrien et nord-coréen ne devaient être résolus que par la voie du dialogue, a affirmé Nikos Anastasiadis.

    Ukraine

    L'un des dossiers au menu de la réunion a été la résolution du conflit violent dans le Donbass.

    «J'ai informé monsieur le Président [de Chypre, ndlr] de la situation qui se déroule dans le cadre du processus de Minsk de règlement dans le sud-est de l'Ukraine», a précisé M.Poutine.

    Terrorisme

    Le chef de l'État chypriote a appelé l'Union européenne à normaliser ses relations avec la Russie pour avancer dans la lutte contre le terrorisme.

    «Nous avons discuté des rapports entre l'UE et la Russie et souligné qu'il fallait les normaliser», a-t-il affirmé. «Dans les discussions avec nos partenaires à Bruxelles, nous exhortions à suivre une approche pragmatique dans nos relations [avec la Russie], qui est nécessaire pour résoudre les problèmes sérieux tels que la lutte antiterroriste et les problèmes régionaux».

    À l'issue des négociations, le chef d'État chypriote a invité son homologue à se rendre en visite sur l'île. Le dirigeant russe a de son côté remercié M.Anastasiadis pour un dialogue constructif.

    Lire aussi:

    Méditerranée orientale: Ankara bloquera le forage au risque d’irriter l’UE et les USA?
    La Turquie envoie deux frégates et un sous-marin vers les côtes de Chypre
    Selon Lavrov, l'Union européenne devrait cesser de «jouer perso»
    Tags:
    lutte antiterroriste, terrorisme, nucléaire coréen, situation en Ukraine, conflit syrien, pourparlers, réunion, Union européenne (UE), Nicos Anastasiades, Vladimir Poutine, Corée du Nord, Ukraine, Syrie, Russie, Chypre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik