International
URL courte
11536
S'abonner

Le ministère saoudien de l'Énergie a avancé une supposition quant à l'entreprise et l'endroit par qui et où le dernier baril de pétrole sera extrait.

Le ministre saoudien de l'Énergie, Khalid Al-Falih, a estimé que c'est la société d'hydrocarbures Saudi Aramco (Saudi Arabian Oil Company) qui allait extraire le dernier baril d'or noir dans le monde.

«Sans aucun doute, le dernier baril de brut sur la planète sera extrait ici, en Arabie saoudite, par l'entreprise Saudi Aramco», a-t-il déclaré au cours du forum Future Investment Initiative.

La société a accès à pas moins que 25% des combustibles classiques et est le fournisseur de pétrole le plus fiable, a-t-il souligné.

Saudi Aramco sera introduite en bourse dans la seconde moitié de l'année 2018 et il n'existe pas de scénario selon lequel cette introduction sera ajournée à 2019, a annoncé son directeur, Amine Nasser, plus tôt dans la journée.

L'entreprise pétrolière saoudienne Saudi Aramco a été fondée en 1933, son siège social est situé à Dhahran, dans l'est du pays. La société contrôle presque toutes les capacités de production de pétrole dans le pays.

Lire aussi:

Сoronavirus: un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation
«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
Tags:
extraction, baril, gisements de pétrole, pronostic, pétrole, Saudi Aramco, Khalid Al-Falih, Riyad, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik