Ecoutez Radio Sputnik
    Eminem

    Bataille pour «Lose Yourself»: un parti néo-zélandais perd contre Eminem

    © AP Photo / Steve C Mitchell
    International
    URL courte
    252

    Le Parti national néo-zélandais a perdu la bataille judiciaire contre le rappeur Eminem, dont le célèbre tube «Lose Yourself» avait été utilisé sans licence dans le cadre de la campagne politique de 2014. Une gaffe qui a coûté pas moins de 600.000 dollars néo-zélandais d’amende.

    Le Parti national néo-zélandais a été condamné mercredi à verser 600.000 dollars néo-zélandais (350.000 euros) de dédommagements au rappeur Eminem pour avoir utilisé sans licence sa chanson «Lose Yourself» lors de la campagne de 2014.

    Les avocats de l'artiste américain ont assuré à la Haute Cour néo-zélandaise qu'il n'avait pas autorisé le Parti National à utiliser sa chanson, qui figure dans le film de 2002 «8 Mile». Le parti de centre droit néo-zélandais s'est défendu de son côté en expliquant que le morceau utilisé provenait d'une banque générique de sons diffusée par le fournisseur de musique Beatbox.

    La Cour suprême de Nouvelle-Zélande a reconnu que le rappeur possédait tous les droits exclusifs de «Lose Yourself» et qu'il n'avait pas donné le permis d'utilisation. La composition a été entendue plusieurs fois dans la salle d'audience.

    Les poursuites contre le Parti national de Nouvelle-Zélande ont été entamées début mai 2017.

    «Lose Yourself» est une chanson d'Eminem qui lui a valu l'Oscar de la meilleure chanson originale ainsi que deux Grammy Awards.

    Lire aussi:

    «Lose yourself»: Eminem attaque le parti au pouvoir en Nouvelle-Zélande
    À qui est le drapeau? La Nouvelle-Zélande accuse l'Australie de plagiat
    Aux USA, un militaire néo-zélandais haut gradé accusé de filmer aux toilettes
    Tags:
    action en justice, poursuites, amende, Eminem, Nouvelle-Zélande, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik