International
URL courte
301220
S'abonner

Un sous-marin fantôme russe a impressionné des marins Américains, qui ont pu constater sa capacité de menacer un grand porte-avions US.

Le Wall Street Journal (WSJ) relate l'effet produit par le sous-marin Krasnodar sur les marins du porte-avions américain USS George H.W. Bush.

Le Krasnodar, qui n'était armé que de torpilles et de missiles de croisière, a néanmoins attiré l'attention du porte-avions américain, avec lequel il a joué à cache-cache.

Le sous-marin d'attaque a quitté la côte libyenne à la fin du mois de mai et s'est dirigé vers sa base de Sébastopol en mer Noire. Passant, silencieux comme une souris, par la Méditerranée, il a tiré des missiles de croisière sur des positions des terroristes en Syrie.

Dans les jours qui ont suivi, le sous-marin a été poursuivi sans grand succès par le porte-avions USS George H.W. Bush, ses cinq navires de guerre d'accompagnement, des hélicoptères Seahawk MH-60R et des avions de lutte anti-sous-marine Poseidon P-8 en provenance d'Italie.

Le WSJ a cité le capitaine Bill Ellis, qui a constaté la capacité du petit sous-marin Krasnodar de narguer le grand porte-avions américain et éviter sa détection.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
A la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Tags:
tir de missiles, missiles de croisière, USS George H.W.Bush, B-265 Krasnodar (sous-marin), Méditerranée, Sébastopol
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook