Ecoutez Radio Sputnik
    Boeing 777

    Déclassification au point mort: des documents sur le MH17 pourront rester secrets

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    11130

    Avec l'aval du Conseil d'Etat, le ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice pourra conserver sous le sceau du secret un certain nombre de documents concernant le crash du MH17.

    Le conseil d'État des Pays-Bas a autorisé le ministère de la Sécurité et de la Justice à ne pas déclassifier certains documents portant sur la catastrophe aérienne du Boeing de la Malaysia Airlines, qui a eu lieu en juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine. Ainsi, le conseil d'État annule la décision d'un tribunal inférieur qui a auparavant annoncé quelles données devaient être rendues publiques, indique la compagnie de radiotélévision néerlandaise.

    Selon la décision finale, «le droit du gouvernement de garder secrets ses activités, l'unité de la politique gouvernementale et le caractère délicat du sujet sont plus importants que la nécessité de publier les informations».

    Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé dans le Donbass (est de l'Ukraine) le 17 juillet 2014, faisant 298 morts, en majorité des Néerlandais.

    Les simulations grandeur nature menées par le consortium russe Almaz-Anteï, producteur des missiles sol-air Bouk, démontrent que le Boeing malaisien a été abattu depuis le territoire contrôlé par l'armée ukrainienne.

    Comme le Président russe l'a affirmé dans l'un des entretiens accordés au réalisateur américain Oliver Stone, Washington ne dévoilera jamais les données sur le MH17 si ces informations vont à l'encontre de leur position selon laquelle l'avion s'est écrasé par la faute des insurgés du Donbass.

    Tags:
    enquête, crash d'avion, déclassification, secret, documents confidentiels, documents, Crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines, Donetsk, Ukraine, Pays-Bas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik