International
URL courte
18019
S'abonner

La coalition dirigée par les États-Unis a reconnu que ses frappes contre Daech avaient causé la mort de 786 civils depuis août 2014.

Les frappes contre Daech que la coalition dirigée par les États-Unis a effectuées en Syrie et en Irak, ont fait au total 786 morts depuis août 2014, apprend-on dans un communiqué de la coalition.

«L'état-major de l'opération estime qu'au moins 786 civils ont trouvé la mort dans les bombardements de la coalition depuis le début de l'opération Inherent Resolve [contre Daech, ndlr]», est-il indiqué.

51 civils ont été tués en septembre en Syrie et en Irak lors des raids de la coalition.

Les États-Unis et leurs alliés mènent une opération contre le groupe terroriste Daech en Syrie en Irak depuis août 2014. En Syrie, ils opèrent sans l'accord des autorités du pays.

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Tags:
morts, civils, frappe aérienne, Inherent Resolve, coalition anti-Daech, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook