International
URL courte
7313
S'abonner

Bien que Donald Trump ait approuvé la publication de 3.100 dossiers encore secrets sur l’assassinat de John F. Kennedy, seuls 2.891 ont été mis en ligne sur le site des Archives nationales américaines. Selon le Président américain, il reste encore des documents à examiner.

Donald Trump a ordonné jeudi la publication d'une partie des archives relatives à l'assassinat du Président John F. Kennedy à Dallas, tout en maintenant confidentiels certains documents à la demande du FBI et de la CIA, a annoncé jeudi la Maison-Blanche.

«J'ordonne aujourd'hui que le voile soit finalement levé», a-t-il déclaré, avant d'ajouter qu'il n'avait pas eu d'autre choix que d'accepter les coupes requises par les agences pour le moment.

On attendait la publication de 3.100 dossiers encore secrets. Finalement, 2.891 ont été mis en ligne jeudi soir sur le site des Archives nationales américaines.

«Il reste des informations sensibles dans les dossiers», a souligné un responsable de l'administration sous couvert de l'anonymat.

Le Président a donné un délai de 180 jours aux agences gouvernementales pour examiner les fichiers restants. Au terme de cette période, celles-ci devront justifier un éventuel maintien du secret, que Donald Trump entend limiter.

«J'ordonne à toutes les agences qui ont proposé le report de la divulgation complète d'examiner les informations» et d'identifier ce qui peut être publié sans affecter les opérations de défense, de renseignement, de police et de politique étrangère, a-t-il poursuivi.

La Maison-Blanche a assuré que les documents restants seraient publiés «au fur et à mesure» dans les prochaines semaines, indique Reuters.

Les universitaires qui ont travaillé sur l'assassinat de Kennedy le 22 novembre 1963 estiment que les dossiers n'apporteront pas de précisions nouvelles d'importance sur les raisons qui ont poussé Lee Harvey Oswald à tirer sur Kennedy.

Ils pensent aussi que le dernier lot de documents, épais de près de 5 millions de pages, ne contribuera guère à atténuer les théories du complot voulant que l'assassinat de ce Président, qui avait alors 46 ans, ait été commandité soit par la Mafia, soit par Cuba, soit par des agents américains en rupture de ban.

En 1992, le Congrès américain avait ordonné que tous les documents touchant à l'enquête sur la mort de John F. Kennedy soient mis à la disposition du public d'ici le 26 octobre 2017. Le Président Donald Trump a confirmé samedi dernier qu'il permettrait la publication de la totalité des documents.

Lire aussi:

Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Contrat du siècle»: après les rodomontades macronistes, le temps de la sortie de l’Otan?
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
États-Unis, John Kennedy, Donald Trump, CIA, FBI, meurtre, dossier
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook