Ecoutez Radio Sputnik
    JFK et son épouse peu avant son assassinat

    Dossier Kennedy: la CIA ou La Havane auraient-elles pu être mêlées à l’assassinat?

    © AP Photo / Jim Altgens
    International
    URL courte
    8110

    Lee Harvey Oswald était-il le seul derrière l’assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy? Ou bien d’autres acteurs, comme l’Agence centrale de renseignement ou le gouvernement de Fidel Castro, auraient-elles pu y être mêlés? Sputnik s’est adressé à John C. McAdams, spécialiste de l’affaire Kennedy et auteur d’un ouvrage sur son assassinat.

    Plus de 50 ans après la disparition de JFK une chose semble évidente: des preuves extrêmement fortes montrent que c’est Lee Harvey Oswald a tiré sur Kennedy et l’ingérence de toute autre partie n’a pas été prouvée, estime dans son commentaire à Sputnik John C. McAdams, auteur du livre «JFK Assassination Logic: How to Think about Claims of Conspiracy» (La logique de l’assassinat de JFK: que penser des allégations de complot).

    Lee Harvey Oswald
    © AP Photo /
    Lee Harvey Oswald

    S’exprimant sur l’auteur de l’attaque, il a rappelé que marxiste et admirateur de la révolution de Castro, Oswald  avait cherché à rejoindre Cuba.

    «Il s’était rendu en URSS et y a été fort déçu par le communisme. Comme beaucoup d’autres personnes désenchantées par le communisme en Russie, il a cherché un autre régime communiste, un modèle à suivre. Il croyait que Castro était ce qu’il lui fallait. Il a tenté de rejoindre Cuba mais a échoué», explique McAdams.

    À la question visant à savoir si la CIA ou le gouvernement cubain pouvaient être mêlés à cet assassinat, il rappelle que l’Agence est avant tout une organisation secrète qui avait tenté pendant les années de la guerre froide de promouvoir les complots, notamment contre Fidel Castro. «Lorsque vous demandez qui avait la possibilité d’assassiner Kennedy ou de souhaiter sa mort, la CIA vient à l’esprit en tant qu’un candidat possible», a-t-il expliqué.

    Et d’expliquer que certains individus, dont le Président Lyndon Johnson, croyaient que les tentatives de Washington d’éliminer Castro avaient des conséquences et qu’«au courant de ces tentatives, Castro aurait enrôlé Lee Harvey Oswald pour "éliminer" Kennedy […]. Cependant il n’y a pas de preuves. La théorie se réduit à ce qu’Oswald s’est lui-même désigné comme défenseur du peuple cubain. Il était conscient de l’hostilité entre l’administration de Kennedy et le régime de Castro, et se voyait comme un défenseur de la Révolution cubaine».

    Lire aussi:

    Assassinat de John F. Kennedy: les versions les plus folles
    70% des Américains ne croient pas aux résultats de l'enquête sur l'assassinat de Kennedy
    Miguel Diaz-Canel devient le nouveau Président de Cuba
    Tags:
    meurtre, théories du complot, CIA, John Kennedy, Lee Harvey Oswald, Fidel Castro, Cuba, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik