Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un inspecte le tir du missile Hwasong-14 à Pyongyang. Image d'illustration

    Une attaque électromagnétique de Pyongyang pourrait anéantir 90% de la population US

    © REUTERS / KCNA
    International
    URL courte
    9713933

    Pyongyang n’a pas besoin de missiles balistiques intercontinentaux pour représenter une menace pour les Etats-Unis. Il peut tout simplement amener une bombe nucléaire à l’aide de ses lanceurs au-dessus du territoire américain et l’y faire exploser, ce qui provoquera la mort de 90% de la population, indique le Congrès dans un rapport.

    L’impulsion électromagnétique provoquée par une explosion nucléaire pourrait conduire à la mort de 90% de la population américaine, rapporte le portail Business Insider, se référant à un rapport du Congrès.

    Comme l’indique l’édition, la bombe atomique crée une impulsion électromagnétique qui fait dysfonctionner les systèmes électriques et électroniques. Une puissante explosion nucléaire produite en dehors de l'atmosphère au-dessus du territoire des États-Unis peut priver de courant le continent entier et provoquer des accidents aériens.

    «La Corée du Nord n’a pas besoin de missiles balistiques intercontinentaux pour représenter une menace. Pyongyang peut se servir de ses lanceurs pour transporter ses armes nucléaires au-dessus du pôle Sud, puis les faire exploser au-dessus des États-Unis. Cela produira une impulsion électromagnétique à haute fréquence. En conséquence, le système électro-énergétique sera coupé pour une durée indéterminée et entraînera au cours d’un an la mort de jusqu’à 90% de la population des États-Unis», ont annoncé les auteurs du rapport.

    L’explosion pourrait en outre endommager les satellites qui se trouveraient à proximité.

    Toutefois, comme l’indique l’édition, l’idée que la Corée du Nord puisse avoir recours à ce genre d’attaque est absurde. Pour créer une impulsion électromagnétique, il faudra quelque chose de plus puissant qu’une bombe nucléaire. L’action des champs électromagnétiques étant imprévisible, il est peu probable que Pyongyang y ait recours.

    Or, le scénario qui paraît plus réaliste, c’est que le pays du Juche effectue une frappe sur n’importe quelle ville américaine, estime Justin Bronk, expert en technologies militaires du Royal United Services Institute for Defence and Security Studies cité par Business Insider.

    Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois, durant lesquels Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). Washington et Pyongyang procèdent à un échange régulier de menaces et d'intimidations. Donald Trump a menacé mi-septembre de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang. Pour sa part, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a promis de prendre les mesures les plus cruelles de l'histoire contre l'agression américaine.

    Toujours est-il que la situation qui s'est nouée autour de la Corée du Nord doit être résolue par le dialogue, et non par des menaces et des injures envers Pyongyang, a déclaré le Président russe Vladimir Poutine au cours du discours qu'il a prononcé au Club de Discussion Valdaï 2017 réuni à Sotchi. «Il est certainement nécessaire de résoudre ce problème par le dialogue, de ne pas mettre la Corée du Nord au pied du mur, de ne pas la menacer de recourir à la force, de ne pas sombrer dans la grossièreté ou les injures», a indiqué le Président.

    Tags:
    ondes électromagnétiques, risques, missiles balistiques, destruction, danger, armes nucléaires, Business Insider, Congrès des États-Unis, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik