Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats irakiens, image d'illustration

    L’armée irakienne expulse Daech de cinq localités près d’Al-Qaïm

    © AFP 2019 Ahmad Al-Rubaye
    International
    URL courte
    6170

    Les troupes gouvernementales irakiennes signent de nouvelles victoires, libérant un village après l’autre à l’approche d’Al-Qaïm, un des derniers fiefs de Daech en Irak. Pour leur part, les milices chiites annoncent se trouver à 5 kilomètres du centre de cette ville et se préparer à son assaut.

    Les militaires irakiens ont réussi à libérer de l’organisation terroriste Daech cinq villages ainsi qu’une gare et une centrale électrique situées non loin de la ville d’Al-Qaïm, dans le nord-ouest du pays, a annoncé le commandement militaire unifié du pays.

    «Les détachements [de l’armée gouvernementale, ndlr] et les milices populaires ont libéré les villages d’Al-Nazwa, d’Al-Nahiya, d’Al-Amari, d’Al-Tazaliya et de Ratadja», a annoncé la source, se référant au chef de l’opération, le lieutenant-général Abdel-Amir Yarallah.

    Le commandant a ajouté que les troupes avaient en outre établi le contrôle sur d’autres sites, dont le pont d’Al-Hour, la gare d’Al-Qaïm, la centrale électrique locale, une station-service et la région d’Al-Macharia.

    Le service de presse des milices chiites a pour sa part informé que ses combattants se trouvaient à 5 kilomètres du centre d’Al-Qaïm et s’apprêtaient à lancer l’assaut. Et de préciser que des centaines de familles avaient pu quitter la ville avant le début de l’opération en empruntant des couloirs humanitaires spécialement mis en place.

    Le premier ministre irakien Haïder al-Abadi a annoncé jeudi le début de l’opération de libération des villes de la province d’Al-Anbar — d’Al-Qaïm et de Rawa —, les qualifiant de derniers fiefs des terroristes dans le pays.

    Plus tôt en octobre, l’armée irakienne avait mené à bien la libération de la ville de Hawija, dans la province de Kirkouk, devenue le principal bastion de Daech après la reprise de Mossoul.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Tags:
    village, gare, centrale électrique, libération, milices chiites irakiennes, Daech, armée irakienne, Haïder al-Abadi, Al-Anbar, Hawija, Mossoul, Al-Qaïm, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik