International
URL courte
0 02
S'abonner

Le bilan de la double attaque dont la capitale somalienne a été la cible ce samedi s’est alourdi à au moins 18 morts. Ces actes terroristes ont été revendiqués par le groupe djihadiste al-Shebaab, lié à Al-Qaïda.

Au moins 18 personnes ont été tuées et une trentaine d’autres blessées dans le double attentat qui a frappé ce samedi la capitale somalienne Mogadiscio, rapporte l’agence AP, se référant à la police.

Un précédent bilan faisait état de 7 à 10 morts.

Rappelons qu’un véhicule piégé a explosé ce samedi devant un hôtel du centre-ville, situé à quelque 600 mètres du palais présidentiel. Ensuite, les terroristes ont pénétré à l’intérieur du bâtiment et y ont ouvert le feu. Une seconde explosion a retenti peu après, non loin de l’ancien siège du parlement.

D’après la chaîne de télévision Al Jazeera, le groupe djihadiste al-Shebaab, lié à la nébuleuse Al-Qaïda, a revendiqué ces attaques. Cette organisation qui mène une lutte contre les autorités somaliennes a à son compte des dizaines d’attentats en Somalie.

Les explosions de samedi dans la capitale de la Somalie arrivent deux semaines après que plus de 350 personnes ont trouvé la mort dans une attaque effectuée par un camion dans une rue animée de Mogadiscio où se trouvent des établissements publics, des hôtels, des restaurants et des magasins.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Tags:
bilan, victimes, véhicule piégé, explosion, police, Al-Shabbaab (mouvement islamiste), Al-Qaïda, Somalie, Mogadiscio
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook