International
URL courte
2112
S'abonner

Un récent rapport de l'Inspection royale de la police a révélé dans la lutte contre l’esclavage moderne au Royaume-Uni toute une série de graves insuffisances ayant pour effet l’impunité des criminels. Jeff Norman, spécialiste britannique de la lutte contre la traite des êtres humains, a évoqué le problème dans un entretien accordé à Sputnik.

Les victimes d'esclavage moderne ne sont toujours pas protégées, alors que les criminels restent souvent impunis parce que le système de lutte contre ce fléau est inadéquat, a déclaré à Sputnik Jeff Norman, de l'organisation Stop Slavery Today (Arrêtez l'esclavage aujourd'hui).

«Quant à la police, les consignes et la direction à suivre doivent venir d'en-haut. Quoi qu'il en soit, je ne suis toujours pas persuadé que ce problème figure parmi les priorités premières du chef de la police», a indiqué l'interlocuteur à l'agence.

Et d'ajouter que l'esclavage moderne devait être considéré comme un crime organisé grave.

«Je suis certain que le chiffre enregistré de 13.000 personnes victimes d'esclavage moderne au Royaume-Uni n'est que le sommet de l'iceberg. […] Beaucoup pensent que la traite des êtres humains n'existe pas dans notre pays, que cela se produirait quelque part en dehors de nos frontières. […] C'est pourquoi, les médias doivent aider à relever ce défi, en en informant mieux l'opinion», a souligné le militant.

Et d'expliquer que si la police et l'opinion ne savent pas identifier les victimes d'esclavage moderne, on ne pourra jamais venir au bout de ce mal.

«La situation actuelle en matière de migrations place un très grand nombre de personnes dans une situation d'insécurité. Tant des migrants économiques que des réfugiés fuyant guerres et conflits craignent pour leur vie et sont très vulnérables face aux trafiquants qui leur promettent de s'enrichir, tout en les isolant et les exploitant», a résumé l'interlocuteur de Sputnik, insistant sur le manque d'information dans ce domaine.

Lire aussi:

En continu: une roquette tirée depuis Gaza frappe un immeuble à Ashdod, plusieurs blessés
Tsahal affirme avoir déjoué une attaque du Hamas impliquant une arme sous-marine - vidéo
L’hôtel de ville de Nice arbore le drapeau israélien – photo
Double meurtre dans les Cévennes: la cache où le suspect s’est réfugié lors de sa fuite – photos
Tags:
esclavage moderne, lutte, crime organisé, traite des êtres humains, police, Stop Slavery Today, Sputnik, Jeff Norman, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook